uvres complettes de M. de Marivaux ...

 

 - 

.

-

20 - De sorte qu'en vous peignant ces hommes que j'ai trouvs, je vais vous donner le portrait des hommes faux avec qui vous vivez, je vais vous lever le masque qu'ils portent.
1 - J'entends quelquefois parler de style, et je ne comprends rien aux loges ni aux critiques qu'on fait de celui de certaines gens. Vous voyez souvent des gens d'esprit vous dire : le style de cet auteur est noble ; le style de celui-ci est affect, ou bien obscur, ou bien plat, ou singulier.
42 - ... avertir): elle est dans la tournure de leurs discours, dans l'air qu'ils ont en parlant, dans leur ton, dans leur geste, mme dans leurs regards...
163 - Je vais chanter, mais sur un ton Qui doit approcher du bouffon, Un ton gaillard, un ton comique, Moiti plaisant, et pathtique, 6 Gai, srieux, de tous les gots ; Un ton qui les rassemble tous, Un ton enfin qui rjouisse.
94 - ... l'esprit possible, quand ils en feraient l'abus le plus fin et le plus subtil, ce n'est point de l que leur incrdulit tire sa force. Avec beaucoup de subtilit d'esprit, on peut s'garer jusqu' essayer de ne rien croire ; mais je crois qu'on n'y parviendra jamais. Il faut encore autre chose pour cela; il faut tre fait d'une certaine faon. On ne devient fermement incrdule que quand on est n avec le malheureux courage de l'tre. De ce courage, les uns en ont plus, les autres...
20 - ... qu'en vous peignant ces hommes que j'ai trouvs, je vais vous donner le portrait des hommes faux avec qui vous vivez, je vais vous lever le masque qu'ils portent. Vous savez ce qu'ils paraissent et non pas ce qu'ils sont.
281 - Parloient des affaires du monde Hb, la bouteille la main, Disoit : Qui veut un doigt de vin ? Le vin, quand on en boit chopine, Ragaillardit l'humeur divine. On vint parler d'Ilion : L'un en...
144 - C'eftainfi que les flots , qu'a foulevs l'orage, Menacent , grand bruit, un vaifleau du naufrage ; L'an fur l'autre pouffes , ils atteignent fon bord ; Dans les voiles, le vent frmit avec effort ; La mer blanchit d'cume, & l'horrible tempte Des ples matelots , environne la tte, Le pilote troubl n'agit plus qu'au Lazard , Et trouve le pril au-delus de fou art.
24 - ... vais vous donner des lumires, et non pas des chagrins ; vous allez devenir philosophe, et non pas misanthrope. Et le philosophe ne hait ni ne fuit les hommes, quoiqu'il les connaisse ; il n'a pas cette purilit-l ; car sans compter qu'ils lui servent de spectacle, en qualit d'homme il est lui-mme uni eux par une infinit de petits liens dont il sent l'utilit et la douceur, mais qu'il tient toujours si aiss rompre en cas de besoin, que son me en badine, et n'en est jamais...
10 - ... que vous trouveriez prcieux. De sorte qu'il rebute toutes les penses fines et un peu approfondies qui lui viennent, parce que, ds qu'il les a exprimes, il lui parat lui-mme que les mots propres, dont il n'a pu s'empcher de se servir, sont recherchs.