Code de la raison: ou, Principes de morale, pour servir l'instruction publique. Avec une notice des meilleurs ecrivains moralistes, ancien & modernes, 1

 - 

.

-

xiv - Les cieux inftruifent la terre A rvrer leur auteur : Tout ce que leur globe enferre , Clbre un Dieu crateur. Quel plus fublime cantique Que ce concert magnifique De tous les cleftes corps ! Quelle grandeur infinie , Quelle divine harmonie Rfulte de leurs accords...
123 - Miniftre , un Gnral. Dans le Rgiment de Champagne , un Officier demande , pour un coup de main , douze hommes de bonne volont : tout le Corps refte immobile, & perfonne ne rpond.
26 - Pouvaient cesser jamais de le manifester, Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer. Que le sage l'annonce, et que les rois le craignent. Rois, si vous m'opprimez, si vos grandeurs ddaignent Les pleurs de l'innocent que vous faites couler, Mon vengeur est au ciel : apprenez trembler.
205 - Pour chasser ce nuage, et voir avec clart Que l'homme n'est point fait pour la mchancet, Consultez, coutez pour juges, pour oracles, Les hommes rassembls; voyez nos spectacles, Quand on peint quelque trait de candeur, de bont, O brille en tout son jour la tendre humanit, Tous les curs sont remplis d'une volupt pure, Et c'est l qu'on entend le cri de la nature.
275 - Ne seraient-ils point ceux qui parlent mal de nous ? Ceux de qui la conduite offre le plus rire, Sont toujours sur autrui les premiers mdire...
237 - Qu'au faible et vain talent dont la France me loue. Leur venin, qui sur moi brle de s'pancher, Tous les jours en marchant, m'empche de broncher.
71 - Franais qui lui toit attach. En quelle qualit Votre Majeft veutelle qu'il foit fur la lifte, lui dit le Tribrier ? En qualit de mon ami, rpondit le Prince.
274 - ... on le mit fur une claie ; on le couvrit d'un drap mortuaire , & on le porta l'Églife ,o les douze Prtres...
87 - fait des vers cent fois plus beaux que les miens , & cependant perfonne ne le regarde : on ne l'aime que dans la bouche de fes acteurs ; au lieu que , fans fatiguer
139 - Mais , favez-vous , Matres du monde, A quel prix vous rgnez, fur nous ? Ce Dieu veut qu'un feul lui rponde De la flicit de tous. Il veut que vos fujets tranquilles Pour vous , enfans toujours dociles , Vous trouvent des pres pour eux : En vain portez-vous le tonnerre, Vous n'tes les Dieux de la terre , Qu'autant que nous femmes heureax.