Bibliothque raisonne des ouvrages des savans de l'Europe, 47

Wetsteins & Smith, 1751

 - 

.

-

201 - A peine nous tions-nous carts , qu'elles augmentrent de telle sorte qu'on et cru tre non pas dans une de ces nuits noires et sans lune , mais dans une chambre o toutes les lumires auraient t teintes.
147 - ... tre bien reus : luimme il l'invitoit fa table , lui prfentoit de l'orge dore , & lui faifoit boire du vin dans une coupe d'or o il avoit bu le premier. Il juroit par le falut & par la fortune de fon cheval , & l'on ailure qu'il l'auroit nomm Conful , s'il n'et t prvenu par la mort.
193 - ... mmoire; quoiqu'il ait fait bien des ouvrages qui dureront toujours, je compte pourtant que l'immortalit des vtres contribuera beaucoup celle qu'il doit attendre.
198 - ... que de la mort de mon oncle. Je finis donc, et je n'ajoute plus qu'un mot : c'est que je ne vous ai rien dit, ou que je n'aie vu, ou que je n'aie appris dans ces moments o la vrit de l'action qui vient de se passer n'a pu encore tre altre. C'est vous de choisir ce qui vous paratra le plus important.
197 - Le jour recommenait ailleurs ; mais dans le lieu o ils taient continuait une nuit la plus sombre et la plus affreuse de toutes les nuits, et qui n'tait un peu dissipe que par la lueur d'un grand nombre de flambeaux et d'autres lumires. On trouva bon de s'approcher du...
198 - Lorfque l'on commena revoir la lumiere ( ce qui n'arriva que tiois jours aprs ) , on retrouva au mme endroit fon corps entier , couvert de la mme robe qu'il portoit , quand il mourut; & dans la pofture , plutt d'un homme qui repofe , ?ue d'un homme qui eft mort.
195 - Il fait venir des galeies , monte lui-mme defius , & part , dans le deflein. de voir quel fecours on pouvoit donner non-feulement Rtine , mais tous les autres Bourgs de cette cte , qui font en grand nombre caufe de fa beaut. Il fe prefle d'arriver au lieu d'o tout le monde fuit , & o le pril...
160 - Les Bretons en allant au combat, fe peignoient le corps avec le paftel , en bleu fonc tirant fur le noir , s'imaginant par-l parotre plus terribles aux ennemis.
202 - Enfin, cette paisse et noire vapeur se dissipa peu peu, et se perdit tout fait, comme une fume ou comme un nuage. Bientt aprs parut le jour, et le soleil mme, jauntre pourtant, et tel qu'il a coutume de luire dans une clipse. Tout se montrait chang nos yeux troubls encore; et nous ne trouvions rien qui ne ft cach sous des monceaux de cendre, comme sous de la neige.
194 - Ce prodige surprit mon oncle, qui tait trs-savant, et il le crut digne d'tre examin de plus prs. Il commande que l'on appareille sa frgate lgre, et me laisse la libert de le suivre. Je lui rpondis que j'aimais mieux tudier ; et par hasard il m'avait lui-mme donn quelque chose crire.