Flchier, orateur, 1672-1690: tude critique

Librairie acadmique Didier, 1886 - 611
 

 - 

.

-

37 - Mon imitation n'eSt point un esclavage : Je ne prends que l'ide, et les tours, et les lois", Que nos matres suivaient eux-mmes autrefois. Si d'ailleurs quelque endroit plein chez eux d'excellence" Peut entrer dans mes vers sans nulle violence, Je l'y transporte, et veux qu'il n'ait rien d'affeft, Tchant de rendre mien cet air d'antiquit.
53 - De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une mme origine ; et cette origine eSt petite. Leurs annes se poussent successivement comme des flots; ils ne cessent de s'couler; tant qu'enfin aprs avoir fait un peu plus de bruit, et travers un peu plus de pays les uns que les autres, ils vont tous ensemble se confondre dans un abme o l'on ne...
84 - Roi de ses passions, il a ce qu'il dsire. Son fertile domaine est son petit empire, Sa cabane est son Louvre et son Fontainebleau...
520 - Ces peuples d'ailleurs ont leur Dieu et leur roi : les grands de la nation s'assemblent tous les jours, une certaine heure, dans un temple qu'ils nomment glise; il ya au fond de ce temple un autel consacr leur Dieu, o un prtre clbre des mystres qu'ils appellent saints, sacrs et redoutables ; les grands...
306 - Dire qu'un prince est arbitre de la vie des hommes, c'est dire seulement que les hommes, par leurs crimes, deviennent naturellement soumis aux lois et la justice, dont le prince est le dpositaire : ajouter qu'il est matre absolu de tous les biens de ses sujets, sans gards, sans compte ni discussion, c'est le langage de la flatterie, c'est l'opinion d'un favori qui se ddira l'agonie.
378 - Je dfinis la cour un pays o les gens, Tristes, gais, prts tout, tout indiffrents, Sont ce qu'il plat au prince, ou, s'ils ne peuvent l'tre, Tchent au moins de le paratre. Peuple camlon, peuple singe du matre ; On dirait qu'un esprit anime mille corps : C'est bien l que les gens sont de simples ressorts.
1 - ... voir dpouille mme de cette triste dcoration. Elle va descendre ces sombres lieux, ces demeures souterraines, pour y dormir dans la poussire avec les grands de la terre, comme...
1 - Comme une aigle qu'on voit toujours, soit qu'elle vole au milieu des airs, soit qu'elle se pose sur le haut de quelque rocher, porter de tous cts des regards perants , et tomber si srement sur sa...
86 - Remportait-il quelque avantage, l'entendre , ce n'tait pas qu'il ft habile , mais l'ennemi s'lait tromp. Rendait-il compte d'une bataille , il n'oubliait rien, sinon que c'tait lui qui l'avait gagne. Racontait-il quelques-unes de ces actions qui l'avaient rendu si clbre , on et dit qu'il n'en avait t que le...
97 - C'est contre cette autorit que les libertins se rvoltent avec un air de mpris. Mais qu'ont-ils vu ces rares gnies, qu'ont-ils vu plus que les autres? Quelle ignorance est la leur ! et qu'il serait ais de les confondre, si, faibles et prsomptueux, ils ne craignaient d'tre instruits ! Car pensent-ils avoir mieux vu les difficults cause qu'ils y succombent, et que les autres, qui les ont vues, les ont mprises ? Ils n'ont rien vu ; ils n'enteiident rien ; ils n'ont pas mme de...