صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[blocks in formation]

AVEC NOTES ET ÉCLAIRCISSEMENTS, PAR J. A. BUCHON.

CETTE Collection offre la série non interrompue des évènements de notre histoire , depuis le règne de Saint Louis jusqu'au règne de François Ier. On sait que la grande Collection historique des Bénédictins se termine avec le règne de Louis VIII. A partir du règne de Saint Louis, nos historiens les plus intéressants, tels

que

Joinville et Nangis pour ce siècle, et Froissart pour le suivant, ont commencé à écrire la langue française.

L'éditeur a cru devoir faire précéder cette série des affaires de France, des relations contemporaines de deux grands évènements de notre histoire du XIIIe siècle qui ont éclaté hors de France. L'un est la conquête de Constantinople et sa prise par

les Français, et leur expulsion du pays; l'autre, la conquête de Naples et de la Sicile, par le frère de Saint Louis, et les Vêpres Siciliennes qui en furent la suite. Nous donnons ici une explication détaillée des histoires qui doivent entrer dans cette Collection, et dont plusieurs des plus importantes sont encore inédites; Contenant :

TREIZIÈME SIÈCLE.

AFFAIRES EXTÉRIEURES.

10 CHRONIQUES DE LA NOUVELLE FRANCE, comprenant

la conquête de Constantinople, par Geoffroy de Ville-Hardouin ; CHRONIQUE GRECQUE ANONYME, de l'établissement des

Français en Grèce, et particulièrement dans la principauté de Morée, sous les Ville-Hardouin;

2

SUPPLÉMENT AU CATALOGUE DE LIBRAIRIE. CHRONIQUE CATALANE, de l'expulsion des Français de la

Morée, par la grande compaguie catalane, écrite par Ramon

de Muntaner, chevalier de cette expédition. VIE D'INNOCENT III. RELATIONS DES CHRONIQUEURS BYZANTINS sur l'empire

des Français en Grèce. ASSISES DE JÉRUSALEM, ou Code féodal de la Nouvelle

France, publiées pour la première fois, d'après le manuscrit de Venise, avec les remarques de M. Agier.

Ces différents ouvrages, formant un corps complet d'histoire de la domination française en Grèce, seront publiés en six volumes in-80...

6 vol. 20 CHRONIQUES DE L'EXPÉDITION DE CHARLES D'ANJOU

à Naples et en Sicile et des Vêpres Siciliennes, d'après le récit des Chroniqueurs français, napolitains et siciliens; et poème d’Adam Le Bossu d'Arras, sur Charles, duc d'Anjou. 2 vol.

AFFAIRES INTÉRIEURES. CHRONIQUE DE SAINT LOUIS, par Guillaume de Nangis ; ÉTABLISSEMENTS DE SAINT LOUIS; CHRONIQUE DE PHILIPPE III, par le même ; CHRONIQUE DE PHILIPPE IV, par le même. BRANCHE AUX ROYAUX LIGNAGES, par Guillaume Guiart; PHILIPPE MOUSKES; PETITES CHRONIQUES DES PROVINCES.

Cette série du XIIIe siècle forme en tout 15 volumes, substitués dans notre collection aux grandes Chroniques ou Chroniques de Saint-Denis que nous avions annoncées.

QUATORZIÈME SIÈCLE. CONTINUATION DE NANGIS; J. A. FROISSART; VIE DE LOUIS DE BOURBON, pár d'Oronville; AMBASSADE DE LOUIS, DUC D'ANJOU, AU JUGE D'AR

BOREE; CHRONIQUE CATALANE DES SEIGNEURS DE MONTPEL

LIER; COMBAT DES TRENTE, et diverses autres pièces historiques et

petites Chroniques des provinces.

En tout 20 volumes, dont la Chronique de Froissart forme 15 volumes , en y comprenant un choix de ses meilleures poésies jusqu'ici' inédites, et sa vie par M. J. A. Buchon.

20 vol.

7.vol.

AVEC LA TRADUCTION FRANÇAISE EN REGARD,

PUBLIÉE PAR UNE SOCIÉTÉ DE PROFESSEURS,
ET DIRIGÉE PAR M. DURAND,

INSPECTEUR DE L'UNIVERSITÉ DE L'ACADÉMIE D'AMIENS,
ET PAR M. AMÉDÉE POMMIER, HOMME DE LETTRES A Paris.
Edition in-12, ornée des Portraits des Auteurs , gravés

d'après les Monuments et Médailles antiques.

Prospectus. On a dit

que

c'est du choc des opinions que naît la vérité; et la lutte, qui, depuis quelques années, s'est engagée entre les gens de lettres, nous a prouvé la justesse de ce principe : pour combattre avec avantage les doctrines nouvelles, les partisans du classique ont été contraints de mieux faire connaître leurs théories; et ceux qui se bornaient au rôle de juges ont de même été forcés, pour comparer les divers systèmes, d’étendre leurs connaissances, et d'éclairer leur opinion par la lecture des chefs-d'oeuvre de l'antiquité. On a donc senti plus que jamais le besoin de traductions élégantes et fidèles, qui pussent faciliter à l'homme instruit dans les langues anciennes l'intelligence des originaux, et en donner à ceux qui les ignorent la plus juste idée possible. Cependant il n'existe pas encore une collection complète des classiques latins avec la traduction en regard , quoique ce soit le seul moyen de remplir ce but parfaitement. Mais sans doute il n'est aujourd'hui personne qui n'en sente la nécessité; aussi pensons-nous rendre un véritable service à notre littérature, en proposant au public cette collection. C'est pour la première fois qu'on verra réunis à l'élite des écrivains latins les auteurs du second ordre, qui présentent encore tant de beautés, et qu'un si grand nombre de littérateurs, et La Harpe lui-même, ont beaucoup trop négligés.

Il est peu d'hommes qui, dans le cours de leur vie, n'aient eu le désir d'étudier à fond la littérature ancienne; et notre entreprise accomplira leur veu, ou plutôt satisfera leur besoin. Et qui ne voudrait en effet s'initier à la connaissance des chefs-d'æuvre d'une langue si riche en grands écrivains, et qui offre, dans tous les genres, des talents du premier ordre ? Virgile, Ovide, Lucain, Valérius Flaccus, Silius Italicus, Stace et Claudien présentent une série de compositions épiques d'autant plus intéressante, qu'on y peut suivre la décadence progressive du goût chez les Romains. Sénèque, Plaute et Térence offrent tout ce que l'art dramatique a produit de plus remarquable à Rome. Horace, outre ses odes et ses épîtres, fait aussi connaître, avec Juvénal, ce que la satire a de plus spirituel, de plus nerveux et de plus mordant. Enfin, Catulle, Tibulle et Propercè nous charment par leur sensibilité, leur délicatesse et leur élégance. Les prosateurs ne présentent pas moins d'intérêt : c'est dans leurs mâles écrits qu'on peut puiser ou les connaissances les plus précieuses de l'histoire, ou l'idée la plus

« السابقةمتابعة »