Les vrais principes du chant grgorien

Hanicq, 1845 - 244

-

153 - Pater noster, qui es in ccelis, sanctificetur nomen tuum : adveniat regnum tuum : fiat voluntas tua sicut in ccelo, et in terra : panem nostrum quotidianum da nobis hodie; et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris : Et ne nos inducas in tentationem. Sed libera nos a malo. Amen.
133 - Per Dominum nostrum Jesum Christum Filium tuum, qui tecum vivit et regnat in imitate Spiritus sancti Deus, per omnia saecula saeculorum. R. Amen. V . Dominus vobiscum. !(. Et cum spiritu tuo. V. Benedicamus Domino. A'.
69 - Dogma datur Christianis, Quod in carnem transit panis, Et vinum in sanguinem. Quod non capis, quod non vides, Animosa firmat fides, Praeter rerum ordinem.
152 - Pater noster, qui es in coelis; sanctificetur nomen tuum. Adveniat regnum tuum. Fiat voluntas tua, sicut in coelo et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie. Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. Et ne nos inducas in tentationem R. Sed libera nos a malo. Amen.
4 - Jsus-Christ demeure en vous avec plnitude, et vous comble de sagesse. Instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, chantant de cur avec dification les louanges du Seigneur.
152 - Pater noster qui es in clis, sanctificetur nomen tuum. Adveniat regnum tuum. Fiat voluntas tua sicut in clo et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie. . Et dimitte nobis debita nostra : sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. Et ne nos inducas in tentationem. Sed libera nos a malo.
4 - Chantons des hymnes au Seigneur, parce qu'il a fait clater sa grandeur et sa gloire, et qu'il a prcipit dans la mer le cheval et le cavalier. Le Sei...
239 - Il est manifeste , d'aprs les saints Pres et les conciles , que le chant et la musique doivent tre uniquement employs dans les offices divins pour clbrer plus solennellement les louanges de Dieu , pour exciter les fidles adorer la Majest divine et pour lever leurs curs aux choses clestes.
187 - Gr gorien sont inimitables. On peut les copier, les adapter, le ciel sait comment , d'autres paroles ; mais en faire de nouvelles qui soient comparables aux premires, on n'y parviendra jamais. Je ne dirai pas que ces mlodies vierges datent, en grande partie , des premiers