صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[blocks in formation]

Par le R. P. BRUMOY, de la Compagnie de JESU S.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

A PARIS,
ROLLIN Pere, Quay. des Augustins , au Lion d'or.
JE A N-BAPTISTE COIGNARD Fils, Imprimeur du Roy,

ruë S. Jacques, au Livre d'or.
ROLLIN Fils, Quay des Augustins, à S. Athanase.

Chez

M D C C X X X

,
AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DU ROY.

med henne

en interne antes de inte ,

AVERTISSEMENT

1.!

E termine çet Ouvrage , comme je l'ai promis',

par le Theatre Comique, et je prie le Lecteur, soit favorable , soit contraire à l'Antiquité Théatrale de ne juger ni les Anciens ni moi sans avoir líi de suite tout cet ouvrage. Quoiqu'il soit un composé de Pieces toutes séparées Es indépendantes en apparence de celles qui précédent, ou qui suivent, il forme tou tefois un tout dont les parties ne sçauroient se passer les unes des autres. Le moyen de connoître les Spectacles antiques, si l'on ne compare tout ce qui nous en reste ? C'est cette comparaison précieuse & necessaire qui m'avoit fait juger qu'il fulloit tout publier, 01s ne publier rien. D'ailleurs les réfléxions qui m'ont paru importantes sur chaque Piece, sur le goût general de l'Antiquité, ont une forte de gradation imperceptible que j'ai tâché de ménager avec soin , & dont le fil se perd, quand on ne fait que parcourir légèrement tantót un morceau, tantôt un autre. C'est un édifice que j'ai eßayé de rendre le moins irrégulier qu'il m'a été possible de le faire , & qui veut étre en fin

Tome III

[ocr errors]

LYON

TILLE

* 1894

[ocr errors]

entier & par ordre. Enfin un Lecteur qui ne feroit que voltiger çà & dans ce Livre, pourroit faire cent obječtions qui se trouveroient ou prévenues, ou résolues dans ce qu'il auroit omis de voir. J'ai même tellement compté sur la liaison des parties de cet Ouvrage ; que loin d'épuiser la matiere , j'ai supprimé quantité de mes idées, pour laißer au Lecteur judicieux le plaisir de conclure ce que je jugeois qu'il verroit beaucoup znieux que moi. Au reste ce n'est point ici une Apologie anticipée des Anciens , ou de ma maniere. Je n'ai ni prétendu contraindre personne à terminer à mon poinēt le degré d'estime que je crois aux Auteurs de la Scene Athenienne , ni crú

que leur renommée (dans notre fiecle) dût dépendre de ma façon de penser ou de m'exprimer, que j'abandonne au jugement du public.

DISCOURS

1

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
« السابقةمتابعة »