Oeuvres compltes de Clment Marot, 3

Rapilly, 1824
 

 - 

.

-

586 - I, Roi de France, revues sur plusieurs Manuscrits, et sur plus de quarante ditions; et augmentes tant de diverses Posies vritables, que de celles qu'on lui a faussement attribues : avec les ouvrages de Jean Marot son pre, ceux de Michel Marot son fils, et les Pices du Diffrent de Clment avec Franois Sagon : accompagnes d'une Prface historique et d'observations critiques.
433 - Salomon ce voyant fit apporter aucunes mouches miel, pensant et considerant par la science qu'il avoit de toutes choses naturelles que lesdictes mouches, selon leur propriet...
249 - A son nom jouez. Chantez de luy par melodie, Nouveau vers, nouvelle chanson. Et que bien on la psalmodie A haulte voix et plaisant son. Car ce que Dieu mande, Qu'il dit et commande, Est juste et parfaict; Tout ce qu'il propose, Qu'il faict et dispose, A fiance est faict.
184 - Tout ainsi donc que notre nature nous tire et induict chercher tous moyens de resjouyssance folle et vicieuse : aussi au contraire, nostre Seigneur, pour nous distraire et retirer des allechemens de la chair et du monde , nous presente tous moyens qu'il est possible , fin de nous occuper en ceste joye spirituelle, laquelle il nous recommande tant.
439 - Quant l'industrie des lays qu'il feit en ses Testamens, pour suffisamment la congnoistre et entendre, il fauldroit avoir est de son temps Paris, et avoir congneu les lieux, les choses et les hommes dont il parle, la mmoire desquelz tant plus se passera, tant moins se congnoistra icelle industrie de ses lays dictz.
441 - LE tort que m'ont faict ceulx qui par cy devant ont imprim mes uvres est si grand et si oultrageux, cher amy Dolet, qu'il a touch mon honneur et mis en danger ma personne : car par avare convoitise de vendre plus cher et plus tost ce qui se vendoit assez, ont adjoust icelles miennes uvres plusieurs...
226 - LE fol maling en son cueur dit et croit Que Dieu n'est point, et corrompt et renverse Ses murs, sa vie, horribles faictz exerce : Pas un tout seul ne faict rien bon ne droict, Ny ne vouldroit.
440 - Finablement, j'ay chang l'ordre du livre, et m'a sembl plus raisonnable de le faire commencer par le Petit Testament, d'autant qu'il fut faict cinq ans avant l'autre. Touchant le jargon, je le laisse corriger et exposer aux successeurs de Villon en l'art de la pinse et du croq. Et si...
213 - Combien ton nom est grand et admirable Par tout ce val terrestre spacieux, Qui ta puissance esleve sur les cieulx. En tout se veoit ta grand...
438 - ... les vieulx imprimez, partie avecques l'ayde des bons vieillards qui en savent par cueur, et partie par deviner avecques jugement naturel...