uvres compltes de F. de La Mennais, 12

P. Daubre et Cailleux., 1837
 

 - 

.

123 - Je dis qu'il n'en rsulte qu'un galimatias inexplicable; car, sitt que c'est la force qui fait le droit, l'effet change avec la cause: toute force qui surmonte la premire succde son droit. Sitt qu'on peut dsobir impunment, on le peut lgitimement ; et puisque le plus fort a toujours raison, il ne s'agit que de faire en sorte qu'on soit le plus fort.
123 - La force est une puissance physique; je ne vois point quelle moralit peut rsulter de ses effets. Cder la force est un acte de ncessit, non de volont; c'est tout au plus un acte de prudence.
160 - on lui a suppos, contre la vrit, que j'ai contrevenu l'engagement pris par la lettre que j'crivis son prdcesseur ; car je n'ai oblig personne soutenir contre sa propre opinion les propositions du clerg de France.
47 - Confonds dans ses conseils une reine cruelle. Daigne, daigne, mon Dieu, sur Mathan et sur elle Rpandre cet esprit d'imprudence et d'erreur, De la chute des rois funeste avant-coureur!
123 - Cder la force est un acte de ncessit, non de volont; c'est tout au plus un acte de prudence. En quel sens pourra-ce tre un devoir ? Supposons un moment ce prtendu droit. Je dis qu'il n'en rsulte qu'un galimatias inexplicable. Car sitt que c'est la force qui fait le droit, l'effet change avec la cause; toute force qui surmonte la premire succde son droit.
403 - Je me trompais" a souvent tant de grce, et peut conduire un homme si loin ! Ne croyez pas cependant que Physcon dsire les emplois ; seulement il les accepte, car enfin l'on doit se rendre utile.
69 - Il n'a point vu tout ce qu'il a fait, mais il a fait tout ce que nous voyons. Les observateurs clairs , ceux qui sauront crire l'histoire , prouveront ceux qui savent rflchir, que le premier auteur de cette grande rvolution qui tonne l'Europe, et rpand de tout ct l'esprance chez les peuples et l'inquitude dans les cours, c'est, sans contredit, Voltaire.
362 - Le pre est seul juge de l'instruction qui convient ou qui suffit son fils ; seul juge des sacrifices qu'il peut faire pour lui procurer cette instruction. Que l'ducation soit libre, nul ne sera exclu de ces avantages. Il y aura des coles pour toutes les fortunes , et des coles gratuites pour le pauvre, moins que la religion ne s'teigne totalement parmi nous. Mais s'obstiner mettre l'ducation en rgie, et en fixer le prix par un tarif; dire aux familles: Vos enfants viendront...
372 - Le monopole de l'enseignement nous placeroit dans cet tat honteux; et ce n'est pas, certes, une des bizarreries les moins remarquables de notre sicle , qu'on ait essay de siffler une nation comme un perroquet. Si j'ai besoin, pour user de mes facults intellectuelles, de la permission d'autrui; si l'autorit...
207 - Rflexions sur quelques parties de notre lgislation civile, envisage sous le rapport de la religion et de la morale, le mariage, le divorce, les en fans naturels, l'adoption, la puissance paternelle, etc.