Oeuvres, 1

 

 - 

.

-

215 - Chaque vertu devient une divinit. Minerve est la prudence, et Vnus la beaut. Ce n'est plus la vapeur qui produit le tonnerre ; C'est Jupiter arm pour effrayer la terre.
178 - Dposez hardiment qu'au fond cet homme horrible, Ce censeur qu'ils ont peint si noir et si terrible , Fut un esprit doux , simple , ami de l'quit , Qui , cherchant dans ses vers la seule vrit , Fit , sans tre malin , ses plus grandes malices ; Et qu'enfin sa candeur seule a fait tous ses vices. Dites que , harcel par les plus vils rimeurs , Jamais , blessant leurs vers , il n'effleura leurs murs...
196 - Aimez donc la raison : que toujours vos crits Empruntent d'elle seule et leur lustre et leur prix.
197 - Voulez-vous du public mriter les amours? Sans cesse en crivant variez vos discours. Un style trop gal et toujours uniforme En vain brille nos yeux, il faut qu'il nous endorme.
199 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence. D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir. Et rduisit la muse aux rgles du devoir.
23 - Souvent j'ai beau rver du matin jusqu'au soir Quand je veux dire blanc, la quinteuse dit noir. Si je veux d'un galant dpeindre la figure, Ma plume pour rimer trouve l'abb de Pure 1 ; Si je pense exprimer un auteur sans dfaut, La raison dit Virgile, et la rime Quinault 2.
71 - En vain contre le Cid un ministre se ligue : Tout Paris pour Chimne a les yeux de Rodrigue. L'Acadmie en corps a beau le censurer : Le public rvolt s'obstine l'admirer.
168 - Il n'est esprit si droit Qui ne soit imposteur et faux par quelque endroit. Sans cesse on prend le masque, et, quittant la nature, , On craint de se montrer sous sa propre figure. Par l le plus sincre assez souvent dplat. Rarement un esprit ose tre ce qu'il est.
200 - Surtout , qu'en vos crits la langue rvre Dans vos plus grands excs vous soit toujours sacre. En vain vous me frappez d'un son mlodieux, Si le terme est impropre ou le tour vicieux.
211 - L'esprit n'est point mu de ce qu'il ne croit pas. Ce qu'on ne doit point voir , qu'un rcit nous l'expose : Les yeux en le voyant saisiraient mieux la chose ; Mais il est des objets que l'art judicieux Doit offrir l'oreille et reculer des yeux.