Lettres de Marie de Rabutin-Chantal Marquise de Svign sa fille et ses amis

 

 - 

.


-

256 - Rgulirement laide, les joues pendantes, le front trop avanc, un nez qui ne disait rien, de grosses lvres mordantes, des cheveux et des sourcils chtain brun fort bien plants, des yeux les plus parlants et les plus beaux du monde, peu de dents et toutes pourries dont...
256 - Les grces naissaient d'elles-mmes de tous ses pas, de toutes ses manires et de ses discours les plus communs. Un air simple et naturel toujours, naf assez souvent, mais assaisonn d'esprit, charmait, avec cette aisance qui tait en elle, jusqu' la communiquer tout ce qui l'approchait.
123 - J'attends aujourd'hui (24 juin 1695) une compagnie, qui ne vous dplairait pas, ma trs-belle; c'est M. de Trville qui vient lire deux ou trois personnes un ouvrage qu'il a compos ; c'est un prcis des Pres, qu'on dit tre la plus belle chose qui ait jamais t. Cet ouvrage ne verra jamais le jour, et ne sera lu que cette fois seulement. De tout ce qui sera cbez moi, je suis la seule indigne de l'entendre.
11 - ... de l'air et tous les poissons des rivires l'attendent au chteau? Voil, Madame, une petite description de la grandeur de Madame; car on ne l'appelle pas autrement dans ce pays ; et dans les villages, et partout o nous passons , ce sont des cris de vive Madame ! qu'il ne faut pas oublier. Mais cependant, au milieu d'un tel triomphe, il faut dire que Madame n'en est pas plus glorieuse ; elle est civile , elle est honnte, et l'on vit auprs d'elle dans une libert charmante ; pour moi,...
67 - Monsieur de Reims a dit que M. de Fnelon, pensant comme il faisoit, prenoit le bon parti ; et que lui, pensant comme il fait, il fait bien aussi de garder les siennes.
237 - Cette personne si tendre et si faible pour tout ce qu'elle aimait n'a trouv que du courage et de la religion quand elle a cru ne devoir songer qu' elle, et nous avons d remarquer de quelle utilit et de quelle importance il est de se remplir l'esprit de bonnes choses et de saintes lectures, pour lesquelles...
27 - Madame, j'ai vu la plus belle chose qu'on puisse jamais imaginer ; c'est un portrait de madame de Maintenon , fait par Mignard ; elle est habille en sainte Franoise romaine. Mignard l'a embellie ; mais c'est sans fadeur, sans incarnat, sans blanc, sans l'air de la jeunesse; et sans toutes ces perfections, il nous fait voir un visage et une physionomie au-dessus de tout ce que l'on peut dire ; des yeux anims, une grace parfaite, point d'atours , et avec tout cela aucun portrait ne tient devant...
61 - ... on la dshabille, elle se met au lit. Nous ne savons qui va ni qui vient dans cette chambre, chacun va se coucher ; on se lve le lendemain, on ne va point chez les maris : ils se lvent de leur ct, ils s'habillent, on ne leur fait point de sottes questions, tesvous mon gendre ? tes-vous ma belle-fille ? ils sont ce qu'ils sont ; on ne propose aucune sorte de djeuner ; chacun fait et mange ce qu'il veut : tout est dans le silence et dans la modestie ; il n'ya point de mauvaise...
6 - ... parfum de nos sachets; il n'ya point choisir. J'en dis autant de nos cailles grasses, dont il faut que la cuisse se spare du corps la premire semonce : elle n'y manque jamais ; et des tourterelles , toutes parfaites aussi.
9 - Ancy-le-Franc ; ds qu'il fait vilain, nous revenons Tonnerre ; nous tenons partout cour plnire, et partout, Dieu merci, nous sommes adors. Nous allons, quand le beau temps nous y invite, faire des voyages de long cours, pour connatre la grandeur de nos États; et quand la curiosit nous porte demander le nom de ce premier village, qui est-il?