Dictionnaire historique et bibliographique: Contenant l'histoire abrge de toutes les personnes de l'un et de l'autre sexe qui se sont fait un nom par leurs talens, leurs vertus ou leurs crimes, depuis le commencement du monde; avec l'histoire des dieux de toutes les mythologies, et dans lequel on rapporte les jugemens des meilleurs crivains sur le caractre, les moeurs et les ouvrages de ces mmes personnes, et des considrations sur l'accroissement, la dcadence et la chute des empires, 3

E. Ledoux, 1822
 

 - 

.

-

451 - Mon Pre , j'ai entendu plusieurs grands orateurs dans ma chapelle ; j'en ai t fort content : pour vous, toutes les fois que je vous ai entendu , j'ai t trs-mcontent de moi-mme.
441 - Marie dans la maison, et qui la consolaient, ayant vu qu'elle s'tait leve si promptement, et qu'elle tait sortie, la suivirent, en disant : Elle va au spulcre, pour y pleurer. 32. Lorsque Marie fut venue au lieu o tait Jsus, l'ayant vu, elle se jeta ses pieds, et lui dit : Seigneur, si vous aviez t ici, mon frre ne serait pas mort.
180 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; et mon Pre l'aimera : et nous viendrons lui, et nous ferons en lui notre demeure.
465 - Mais s'il demande quel emploi Tu m'as occup dans le monde, Et quel bien j'ai reu de toi, Que veux-tu que je lui rponde ! "Rien," repondit schement11 le cardinal, qui voulait donner de lui-mme, et n'aimait pas qu'on lui demandt.
228 - Tolendal, etc., lieutenant gnral des armes du Roi, grand-croix de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis...
22 - Disquisition , o il examine quel amour est ncessaire et suffisant pour la justification dans le sacrement de pnitence. Tous ces ouvrages sont en latin.
459 - Lgion ft dcime; ceux qui restoicnt protestant toujours qu'ils moiirroient plutt que de rien faire contre leur Foi, l'Empereur en fit encore mourir la dixime partie. Enfin, Maximien les voyant persvrer dans la Religion de JC, ordonna qu'on les fit tous massacrer.
13 - Prolegomena. Il fortifie dans cet ouvrage son systme sur les anciens, malgr la rtractation qu'il avait t contraint d'en faire en 1707. On ne saurait prendre le travers plus ingnieusement , ni plus savamment. On peut , pour plus de dtails, consulter les lettres du P.
156 - qu'il dorait plusieurs de ses sujets pour cacher leur malice, mais que pour le prsident Jeannin il en avoit toujours dit du bien sans lui en faire . La...
185 - Il en vint nanmoins a tolrer ouvertement les moyens violens, quand il vit que les autres toient inutiles. Il donna les charges publiques aux plus cruels ennemis des Chrtiens, et les villes furent remplies de troubles et de sditions. Il y eut un grand nombre de martyrs. dans la plupart des provinces. On dit mme qu'il fit mourir , Chalcdoine, les deux ambassadeurs de Perse , Manuel et Ismael , parce qu'ils toient Chrtiens. Maris , vque de cette ville , qui toit aveugle ,...