Le Plutarque franais: vies des hommes et femmes illustres de la France, avec leurs portraits en pied, 6

 

 - 

.






-

11 - On me l'a dpeint , dit l'abb d'Olivet , comme un philosophe qui ne songeait qu' vivre tranquille avec des amis et des livres ; faisant un bon choix des uns et des autres; ne cherchant ni ne fuyant le plaisir; toujours dispos une joie modeste, et ingnieux la faire natre ; poli dans ses manires , et sage dans ses discours ; craignant toute sorte d'ambition, mme celle de montrer de l'esprit3.
16 - ... point en peine s'il condamne le mariage, et s'il en loigne ceux qui il a t donn comme un remde : pourvu qu'avec de- beaux vers il sacrifie la pudeur des femmes son humeur satirique, et qu'il fasse de belles peintures d'actions bien souvent trs-laides, il est content.
9 - Vaugirard, dans la campagne ; une belle et grande maison ' o l'on n'entre point ; il ya un grand jardin , de beaux et grands appartements ; elle a un carrosse , des gens et des chevaux ; elle est habille modestement et magnifiquement , comme une femme qui passe sa vie avec des personnes de qualit; elle est aimable, belle , bonne et nglige : on cause fort bien avec elle.
11 - Maximilien (') m'est venu voir Auteuil , et m'a lu quelque chose de son Thophraste. C'est un fort honnte homme , et qui il ne manqueroit rien , si la nature l'avoit fait aussi agrable qu'il a envie de l'tre. Du reste, il a de l'esprit , du savoir, et du mrite.
4 - II est d'abord de notorit publique, monseigneur, que l'Au vergue, province sans commerce et presque sans dbouch, est pourtant, de toutes les provinces du royaume, la plus charge, proportion , de subsides. Le conseil ne l'ignore pas , ils sont pousss plus de six millions, que le roi ne retirerait pas de toutes les terres d'Auvergne, s'il en tait l'unique possesseur; aussi, monsei...
11 - C'est une erreur de croire qu'il y ait dans le monde une autorit humaine, tous les gards, despotique ; il n'y en a jamais eu, et il n'y en aura jamais : le pouvoir le plus immense est toujours born par quelque coin.
7 - Le roi pleura fort , et envoya M. Colbert Chaillot, la prier instamment de venir Versailles , et qu'il pt lui parler encore. M. Colbert l'ya conduite; le roi a caus une heure avec elle, et a fort pleur. Madame de Montespan fut au-devant d'elle , les bras ouverts et les larmes aux yeux. Tout cela ne se comprend point; les uns disent qu'elle demeurera Versailles et la cour ; les autres qu'elle reviendra Chaillot; nous verrons.
16 - Un autre croira fort beau de mpriser l'homme dans ses vanits et ses airs ; il plaidera contre lui la cause des btes, et attaquera en forme jusqu' la raison, sans songer qu'il dprise l'image de Dieu , dont les restes sont encore si vivement empreints dans notre chute, et qui sont si heureusement renouvels par notre rgnration. Ces grandes vrits ne lui sont de rien ; au contraire , il les cache de dessein form...
5 - France, il n'ya pas de peuple plus pauvre et plus misrable que celui-ci; il l'est au point que les ngres de nos les sont infiniment plus heureux ; car, en travaillant, ils sont nourris et habills, eux, leurs femmes et leurs enfants; au lieu que nos paysans, les plus laborieux du royaume, ne peuvent, avec le travail le plus opinitre, avoir du pain pour eux et pour leur famille, et payer leurs subsides. S'il s'est trouv dans cette province des intendants qui aient pu parler un autre langage,...
15 - Majest n'en use pas ainsi. Elle descend du trne jusqu' son serviteur, et par l trouve le moyen de se mettre de niveau avec lui , pour en faire son ami. Oui, Sire, je le .serai toute