Contes et critiques franais, recueilles des auteurs modernes, by the author of 'Amy Herbert' &c

Elizabeth Missing Sewell
1867
 

 - 

.

279 - The proper study of mankind is Man. Placed on this isthmus of a middle state, A being darkly wise, and rudely great: With too much knowledge for the Sceptic side, With too much weakness for the Stoic's pride, He hangs between; in doubt to act, or rest; In doubt to deem himself a god, or beast; In doubt his mind or body to prefer...
299 - Most noble lord, Sir Lancelot of the Lake, I, sometime call'd the maid of Astolat, Come, for you left me taking no farewell, Hither, to take my last farewell of you. I loved you, and my love had no return, And therefore my true love has been my death. And therefore to our lady Guinevere, And to all other ladies, I make moan. Pray for my soul, and yield me burial. Pray for my soul thou too, Sir Lancelot, As thou art a knight peerless.
288 - And some thro' wavering lights and shadows broke, Rolling a slumbrous sheet of foam below. They saw the gleaming river seaward flow From the inner land : far off, three mountain-tops...
258 - C'tait diaphane, transparent ; c'tait dommage pour mes yeux, ce devait tre vu par un peintre. Mais Dieu ne fait-il pas le beau pour tout le monde? Tous nos oiseaux chantaient ce matin, pendant que je faisais ma prire. Cet accompagnement me plat, quoiqu'il me distraie un peu. Je m'arrte pour couter; puis je reprends, pensant que les oiseaux et moi nous faisons nos cantiques Dieu, et que ces petites cratures chantent peut-tre mieux que moi. Mais le charme de la prire, le charme...
233 - Oh! c'est que je ne sais pas me gouverner, c'est que ma volont n'est pas unie la vtre et, comme il n'ya pas autre chose o elle puisse se prendre, je suis devenu le jouet de tout ce qui souffle sur la terre.
280 - Alike in ignorance, his reason such, Whether he thinks too little or too much ; Chaos of thought and passion all confused ; Still by himself abused, or disabused ; Created half to rise and half to fall; Great lord of all things, yet a prey to all; Sole judge of truth, in endless error hurled ; The glory, jest, and riddle of the world ! Go, wondrous creature!
257 - Aprs avoir donn au petit Antoine tout ce qu'il a voulu, je lui ai demand une boucle de ses cheveux, lui .offrant une des miennes. Il m'a regard un peu surpris : Non, m'at-il dit, les miennes sont plus jolies.
228 - ... des bois, des bois, partout des bois. C'est triste maintenant que tout est dpouill , que les forts sont couleur de rouille, et avec ce ciel de Bretagne toujours nuageux et si bas qu'il semble vouloir vous craser ; mais, au retour du printemps, le ciel se hausse, les bois reprennent vie, et tout sera charmant.
226 - Les sicles ont creus dans la roche vieillie Des creux o vont dormir des gouttes d'eau de pluie; Et l'oiseau voyageur, qui s'y pose le soir, Plonge son bec avide en ce pur rservoir. Ici je viens pleurer sur la roche d'Onelle De mon premier amour l'illusion cruelle ; Ici mon cur souffrant en pleurs vient s'pancher... Mes pleurs vont s'amasser dans le creux du rocher... Si vous passez ici, Colombes passagres, Gardez-vous de ces eaux : les larmes sont amres.
47 - L'vque avait appuy sur ces paroles en les prononant. Il reprit avec solennit : Jean Valjean, mon frre, vous n'appartenez plus au mal, mais au bien. C'est votre me que je vous achte; je la retire aux penses noires et l'esprit de perdition, et je la donne Dieu.