صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

LE PETIT

PLUTARQUE

DE LA JEUNESSE.

.... Le siècle qui meurt raconte ses misères

au siècle renaissant.

PLUTARQUE

DE LA JEUNESSE,

OU

ABRÉGÉ DE LA VIE DES GRANDS HOMMES LES PLUS MARQUANS,

TANT ANCIENS QUE MODERNES, DONT LES EXEMPLES PEU-
VENT INTÉR ESSER ET INSTRUIRE TOUS LES LECTEURS; RE-
DIGÉS D'APRÈS ROLLIN, FÉNÉLON, ETC.

Avec figures.

PAR L. CARON.

BRUXELLES,

AUGUSTE WAHLEN,

LIB.-IMP. DE LA COUR.
LEIPZIG ET LIVOURNE MÊME MAISON.

1829.

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

PLUTARQUE

DE LA JEUNESSE.

ROMULUS.

(Vers l'an 752 avant notre ère. )

Procas, fils d'Aventinus ; et qui régna après lui, eut deux fils, Numitor et Amulius. En mourant, il disposa du royaume en faveur de Numitor , son fils aîné. Mais l'ambition d'Amulius ne respecta ni les dernières volontés d'un père, ni les droits d'un frère aîné. Non content d'usurper le trône, pour comble de noirceur il fait périr son neveu Egestus, selon Denys d’Halicarnasse. S'il laisse la vie à sa nièce Rhéa Sylvia, il la met au nombre des vestales, sous prétexte d'honorer cette princesse, et en effet pour lui ôter toute espérance de postérité. Malgré toutes ces précautions, la vestale devint mère de deux jumeaux : leurs noms furent Romulus et Rémus. Quelques auteurs marquent qu'Amulius était lui-même

« السابقةمتابعة »