YouTube Gmail Drive »
 
" Majest juge divinement bien de toutes choses ; il est vrai que voil le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu. Le roi se mit rire, et lui dit : N'est-il pas Vrai que celui qui l'a fait est bien fat? Sire, il n'ya pas moyen de... "
Dictionnaire historique d'ducation - 282
Jean Jacques Fillassier - 1818
-

Recueil des lettres de madame la marquise de Svign: a madame la ..., 10

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1790
...celui qui l'a fait est bien fat Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh! bien, die le Roi , je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai tait. Ah ! Sire, quelle trahison ! que Votre Majest me le rende , je l'ai lu brusquement. Non, M....
-

Recueil des lettres de Madame de Svign..

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1801
...celui qui l'a fait est bien fat ? Sire , il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien , dit le Roi , je suis ravi que vous m'en ayez parl si...sentimens sont toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri de cette folie , et tout le inonde trouve que voil la plus cruelle petite chose que l'on...
-

Les voyageurs en Suisse, 1

Etienne Franois de Lantier - 1803
...de lui donner un autre nom. Eh bien ! je suis ravi que vous parliez avec cette sincrit : c'est moi qui l'ai fait. Ah ! sire , quelle trahison ! que votre majest me le rende ; je l'ai jug prcipitamment. Non r monsieur le marchal , les premiers sentimens sont toujours les meilleurs....
-

L'cole des murs, ou, Rflexions morales et historiques sur les ..., 5

Jean-Baptiste-Xavier Duchesne Blanchard - 1804
...? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien ! dit le Roi , je suis ravi que yous m'en ayez parl si bonnement : c'est moi qui l'ai fait. Ah ! Sire , quellt trahison l Que votre Majest me le rende : je l'ai lu brusquement. Non , monsieur le Marchal...
-

Lettres de Madame de Svign sa fille et ses amis, 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1806 - : 334
...celui qui l'a fait est bien fat? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien, dit le Roi, je suis ravi que vous m'en ayez parl si...sentimens sont toujours les plus naturels. Le Roi a fort ri de cette folie , et tout le monde trouve que voil la plus cruelle petite chose que l'on...
-

Lettres de Madame de Svign sa fille et ses amis, 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1806 - : 334
...celui qui l'a fait est bien fat? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien, dit le Roi, je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai fait. Ah I Sire, quelle trahison ! que Votre Majest me le rende, je l'ai lu brusquement. Non, M. le Marchal,...
-

Manuel pistolaire l'usage de la jeunesse, ou Instructions gnrales et ...

Louis Philipon de la Madelaine - 1816 - : 388
...il n'y a pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien ! dit le roi, je suis ravi que vous m'en avez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai fait. Ah...Majest me le rende ; je l'ai lu brusquement. Non, monsieur le Marchal; les premiers senti mens sont toujours les plus naturels. Le roi a beaucoup ri...
-

Dictionnaire Historique D'Education, ou, sans donner de preceptes, on se ...

Jean Jacques Fillassier - 1818
...petit ma drivai , et voyez si vous en avez jamais vu un si im pertinent : parce qu'on sait que j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les...petite chose qu'on pt faire un vieux courtisan. Voyez ATTENTIONS, CIVILITÉ, EGARDS, POLITESSE , SAVOIR-VIVRE , URBANITÉ. XXXXXXXXXXXXXXX-XXXXXXXVM.XX'i'XXXXX...
-

Lettres de madame de Svign, de sa famille et de ses amis, 1

Marie de Rabutin-Chantal Svign (marq. de.) - 1820
...celui qui l'a fait est bien fat? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien ! dit le roi, je suis ravi que vous m'en ayez parl si...lu brusquement. Non , M. le marchal; les premiers sentiments sont toujours les plus naturels. Le roi a fort ri de cette folie , et tout le monde trouve...
-

Collection des mmoires relatifs l'histoire de France: depuis l'avnement ...

1826
...n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien, ditle Roi, je suis ravi que vous m'ayez parl si bonnement : c'est moi qui l'ai fait....Majest me le rende, je l'ai lu brusquement. Non, monsieur le marchal : les premiers sentimens sont toujours les plus naturels. Le Roi a fort...
-




  1. PDF