YouTube Gmail Drive »
 
" Le marchal, aprs avoir lu, dit au roi : Sire , Votre Majest juge divinement bien de toutes choses ; il est vrai que voil le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu. "
Dictionnaire historique d'ducation - 282
Jean Jacques Fillassier - 1818
-

Dictionnaire d'anecdotes, de traits singulieres et ..., 1-2

Honor Lacombe de Przel - 1770
...que j'aie jamais lu. Le roi fe mit rire, & lui dit : N'eft-il pas vrai que celui qui l'a fait eft bien fat? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien, dit le roi, je fuis ravi que vous m'en ayez parl fi bonnement ; c'eft inoi qui l'ai fait. Ah...
-

Dictionnaire historique d'ducation, o, sans donner de prceptes, on se ...

Jean Jacques Fillassier - 1771
...jamais lu. Le Roi fe mit rire , & lui dit : N'eft-il 3j pas vrai que celui qui l'a fait eft bien fat ? Sire , il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom , dit le Marchal. Oh bien 1 reprit le Roi , je fuis ravi u que vous m'en ayez parl fi bonnement...
-

Segretaro perfetto; ovvero, Modelli di lettere di vario argomento ...

1788
...j'aie jamais lu. Le Roi fe mit rire , & Itii dit : n'eft il pas vrai que celui qui l'a fait eft bien fat ? Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh! bien, dit le Roi, je fuis ravi que vous m'en ayez parl fi. bonnement : c'eft moi qui l'ai fait. Ah ! Sire...
-

La cantatrice grammairienne: ou L'art d'apprendre l'orthographe franoise ...

1788 - : 416
...j'aie jamais lu. Le Roi fe mit rire , & lui dit : ÏS'eft-il pas vrai que celui qui l'a fait eft bien fat ? Sire , il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien ! dit le Roi , je fuis ravi que vous m'en ayiez parl fi bonnement: c'efl moi qui l'ai fait. Ah !...
-

Recueil des lettres de madame la marquise de Svign: a madame la ..., 10

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1790
...jamais lu. Le Roi se mit rire , et lui dit : N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien fat Sire, il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh! bien, die le Roi , je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai tait. Ah ! Sire,...
-

Recueil des lettres de Madame de Svign..

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1801
...le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu. Le Roi se mit rire , et lui dit : N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien...n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien , dit le Roi , je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai fait. Ah !...
-

Les voyageurs en Suisse, 1

Etienne Franois de Lantier - 1803
...le plus mauvais madrigal que j'aie jamais lu- N'est-il pas" vrai que celui qui l'a fait est un fat ? Sire,. il n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Eh bien ! je suis ravi que vous parliez avec cette sincrit : c'est moi qui l'ai fait. ...
-

L'cole des murs, ou, Rflexions morales et historiques sur les ..., 5

Jean-Baptiste-Xavier Duchesne Blanchard - 1804
...voil le plus sot tt le plus ridicule madrigal qut fau jamais lu. Le Roi se mit rire, et lui dit : N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien...n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh bien ! dit le Roi , je suis ravi que yous m'en ayez parl si bonnement : c'est moi qui l'ai fait. Ah !...
-

Lettres de Madame de Svign sa fille et ses amis, 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1806 - : 334
...le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie- jamais lu. Le Roi se mit rire, et lui dit : N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien...n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien, dit le Roi, je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai fait. Ah I Sire,...
-

Lettres de Madame de Svign sa fille et ses amis, 1

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1806 - : 334
...voil le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu. Le Roi se mit rire, et lui dit : N'est-il pas vrai que celui qui l'a fait est bien...n'ya pas moyen de lui donner un autre nom. Oh ! bien, dit le Roi, je suis ravi que vous m'en ayez parl si bonnement ; c'est moi qui l'ai fait. Ah ! Sire,...
-




  1. PDF