Mmoires

 

 - 

.

-

382 - Tu escorche le latin; par sainct Jean, je te feray escorcher le renard, car je te escorcheray tout vif.
34 - Les plus dsesprs sont les chants les plus beaux, Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.
37 - J'ai perdu jusqu' la fiert Qui faisait croire mon gnie. Quand j'ai connu la Vrit, J'ai cru que c'tait une amie ; Quand je l'ai comprise et sentie, J'en tais dj dgot . Et pourtant elle est ternelle, Et ceux qui se sont passs d'elle Ici-bas ont tout ignor. Dieu...
34 - Ils laissent s'gayer ceux qui vivent un temps ; Mais les festins humains qu'ils servent leurs ftes Ressemblent la plupart ceux des plicans. Quand ils parlent ainsi d'esprances trompes, De tristesse et d'oubli, d'amour et de malheur, Ce n'est pas un concert dilater le cur. Leurs dclamations sont comme des pes : Elles tracent dans l'air un cercle blouissant, Mais il y pend toujours quelque goutte de sang.
381 - , inclyte et clbre 'acadmie que l'on vocite Lutce. Qu'est-ce dire?
356 - Mon Pre , j'ai entendu plusieurs grands orateurs dans ma chapelle ; j'en ai t fort content : pour vous, toutes les fois que je vous ai entendu , j'ai t trs-mcontent de moi-mme.
22 - Je ne me suis pas fait crivain politique, N'tant pas amoureux de la place publique. D'ailleurs, il n'entre pas dans mes prtentions D'tre l'homme du sicle et de ses passions. C'est un triste mtier que de suivre la foule, Et de vouloir crier plus fort que les meneurs, Pendant qu'on se raccroche au manteau des traneurs.
21 - ... Nous nous asseyons prs du feu, Et tu nous contes Tout ce que ton esprit a vu, Plaisirs, dangers, et l'imprvu, Et les mcomptes. Et tout cela sans te fcher, Sans te plaindre, sans y toucher Que pour en rire; Tu sais rendre grce au bonheur, Et tu te railles du malheur Sans en mdire. Ami, ne t'en va plus si loin. D'un peu d'aide j'ai grand besoin, Quoi qu'il m'advienne. Je ne sais o va mon chemin, Mais je marche mieux quand ma main Serre la tienne. Mars 1844.
11 - Leibnitz; ou, comme Newton, de transporter le premier dans les cieux et d'tendre tout l'univers la dynamique terrestre de Galile : mais Laplace tait n pour tout perfectionner, pour tout approfondir, pour reculer toutes les limites, pour rsoudre ce que l'on aurait pu croire insoluble. Il aurait achev la science du ciel si cette science pouvait tre acheve...
369 - L'amour, aussi bien que le feu, ne peut subsister sans un mouvement continuel, et il cesse de vivre ds qu'il cesse d'esprer ou de craindre. 76. Il est du vritable amour comme de l'apparition des esprits : tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu.