صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

PRÉFACE.

E fais, & je ne dois

pas

dissimuler qu'on peut regarder le fait sur lequel est établi le plan de ce pecic Ouvrage, plutôt comme une opi. nion populaire, que comme une vérité historique. Mais cette opinion a fi bien prévalu, & l'idée de Bélifaire, aveugle & mendiant, est devenuesi familiere, qu'on ne peutguere penser à lui, sans le voir comme je

s'ai peint.

Sur tout le reste, à peu de chose près, j'ai suivi fidélement l'histoire, & Procope a été mon guide. Mais je n'ai eu aucun égard à ce libelle calomnieux, qui lui est attribué, sous le titre d Anecdotes ou d'Histoire secrete. Il est pour moi de toute évidence que cet amas informe d'in

[ocr errors]

jures grossieres & de faussetés palpables, n'est point de lui, mais de quelque Déclamateur aussi mal-adroit que méchant. (a)

Aucun des Ecrivains du temps de Procope, aucun de ceux qui l'ont suivi, dans l'intervalle de cinq cents ans, n'a parlé de ces Anecdotes. Agathias, contemporain de Procope, en faisant l'énumération de ses Ouvrages, ne dit pas un mot de celui-ci. On le tenoit caché, me dira-t-on; mais du moins, trois cents ans après, il auroit dû être public : le savant Photius auroit dû le connoître; & il ne le connoisloit pas. Suidas, Ecrivain du onzieme fiecle, est le premier qui ait attribué à Procope cette satyre méprisable; & le plus grand nombre des Savants ont répété sans discussion ce qu'en avoit dit Suidas. (b) Quelques-uns cependant

(a) On a foupçonné qu'il étoit d'un Avocat de Césarée. Mém. de l'Acad. des Ins cript. & Belles Lett. T. 21.

(6) Vossius, Grotius, &c.

ont douté que ce Livre fût de Procope; (m) il y en a même qui l'ont nié; & de ce nombre est Eichelius, dans la Préface & les Remarques de l'édition qu'il en a donnée. Il commence par faire voir qu'il n'est ni yrai, ni vraisemblable que Procope en soit l'Auteur;& en supposant qu'il le fût, il ajoute que dans une déclamation si outrée, si impudente & si absurde, il seroit indigne de foi. Ce qui me confond, c'est que l'illustre Auteur de l’Esprit des Loix ait donné quelque croyance à un Libelle fi manifestement supposé. Je sais de quel poids est son autorité; mais elle cede à l'évidence.

Le moyen de croire en effet qu'un homme d'Etat, estime de son fiecle, pour le plaisir de diffamer ceux qui l'ayoient comblé de biens, ait voulu se diffamer lui-même, en réduisant la postérité au choix de le regarder

(a) Le Pere Combefils, la Mothe-leVayer, &c.

comme un calomniateur atroce, ou comme un lâche adulateur ? Le moyen de croire qu'un Ecrivain, jusques-là fi judicieux, eût perdu le sens & la pudeur, au point de vouloir qu'on prît, sur la parole, pour un homme hébété, pour un rustre imbécille, (a) Justin, ce sage & vertueux vieillard, qui, de l'état le plus obfcur & des plus bas emplois de la Milice, étant monté aux plus hauts grades par sa valeur & les talents, avoit fini par réunir les veux du Sé. nat, du Peuple & des Armées, & par être élu Empereur? Le moyen de croire qu'un homme qui avoit écrit l'histoire de son temps avec tant d'honnêteté, de décence & de sagelse, ait pu dire de Justinien, qu'il étoit stupide to paresseux comme un dne, qui se laisje mener par le licoil, en secouant les oreilles; (b) que ce n'étoit

(a) Insignis bomo stoliditatis , summa cum infantiá summaque cum rusticitate conjunctæ,

(6) Nam mirè ftolidus fuit , & lento quam

pas un homme, mais une furie ; (a) que fa mere elle-même se vantoit d'avoir eu commerce avec un démon avant d'être grosse de lui; (b) qu'il avoit fait tant de maux à l’Empire, que la mémoire de tous les âges n'en avoit jamais rassemblé de pareils, ni en si grand nombre? (c) Le rnoyen de croire qu'après avoir fait de Bélisaire un Héros accompli; triomphant & comblé de gloire, il ait ose le donner ensuite pour un méchant imbécille, méprisé de tout le monde, 6

fimillimus asino, capistro facilè trabendus , cui & aures subinde agitarentur.

(a) Quod verò non homo , sed, sub humanå specie, furia visus sit Justinianus , documento elle posunt ingentia quibus affecit homines mala : quippe enim ex atrocitate facinorum Autoris virium immanitas palam fiat.

(b) Eo gravida antequam effet, quandam genii speciem ad se ventitasse", quæ non ad visum , sed ad contactum fe præberet , accubaretque fibi, & quafi maritus se conjugem iniret.

© Is demùm fuit Romanis tot tantorumque malorum Autor , quot & quanta audite non sunt ex omni superiorum ætatum memoria.

« السابقةمتابعة »