Histoire gnrale du Languedoc avec des notes et les pices justificatives: De 1184 1234 environ

 - 

.

-

320 - Raymond par la grce de Dieu duc de Narbonne , comte de Toulouse, marquis de Provence, dsirant ardemment de faire la paix avec la sainte glise Romaine, l'honneur de Dieu, de la mme glise, et de notre trs-saint pre en JG Honor sou vcrain pontife : nous vous offrons d'un cur pieux, et avec une vritable dvo...
76 - Toulouse, assist des autres hrtiques, qui consolrent et recurent ces dames, lesquelles, la demande des hrtiques, se rendirent Dieu et l'vangile , et promirent de ne plus manger l'avenir, ni chair, ni ufs, ni fromage : mais d'user seulement d'huile et de poisson. Elles promirent aussi de ne pas jurer, ni mentir; de n'avoir aucun commerce charnel , tout le temps de leur vie , et de ne jamais abandonner la secte par aucune crainte de mort.
159 - II fera raser jusqu'au rez-de-chausse toutes les fortifications des places de dfense qui sont dans ses tats. 8 Aucun gentilhomme ou noble de ses vassaux ne pourra habiter dans les villes , mais seulement la campagne. 9" II ne fera lever aucun page ou usage , que ceux qu'on levait anciennement.
154 - Brelons qui loient arrivez, et qui allrent joindre Simon devant Termes. Ce chteau a donn son nom l'ancienne viguerie du Termenois , portion considrable du diocse de Narbonne , laquelle s'tend vers les Pyrnes et le Roussillon : il est situ sur une montagne leve , qui est environne de toutes parts de valles profondes, de prcipices , et de rochers affreux , et qui n'est accessible que par un seul endroit , o les rochers ne sont pas lout fait si escarpez.
139 - Pendant que ces tranges vnements se passaient dans les pays de la Langue-d'Oc, Raymond, comte de Toulouse, froidement accueilli la cour du roi de France, cheminait tristement vers la capitale du monde chrtien. Il arriva sain et sauf Rome, aprs un pnible voyage, et fut admis l'audience du pape vers la fin du mois de janvier 1210 '. Le comte de Toulouse , dit l'auteur de la chronique provenale* porta devant l'assemble des cardinaux ses accusations i Mzerai.
168 - Baudouin , prend la rsolution de le gagner quelque prix que ce ft , lui fait dire qu'il souhaitait d'avoir une confrence avec lui , et lui promet , foi de gentilhomme , une entire sret. Baudouin, sur cette parole, va au camp suivi d'un seul chevalier. Simon n'omet rien pour le porter se rendre ; et ayant beaucoup exalt sa valeur , il jette dans son esprit des soupons contre le Comte de Toulouse son frre , qui l'exposait ainsi dans une place aussi faible , laquelle ne pouvait...
159 - ... on ne servira aux repas , dans tous ses domaines , que de deux sortes de viande ; 4 il chassera les hrtiques et leurs fauteurs de tous ses tats ; 5 il livrera entre les mains du lgat et de Simon de Montfort , dans l'espace d'un an , tous ceux que les lgats lui indiqueront . dont ils dis...
245 - ... ment. Que sa femme, sur du feu roi d'Aragon, laquelle, suivant le tmoignage de tout le monde, est une dame de bonnes murs et catholique, jouisse entirement et paisiblement des terres qui lui ont t assignes pour son douaire; condition qu'elle les fera rgir de telle sorte, suivant l'ordre de l'Eglise, que l'affaire de la paix et de la foi n'en souffre aucun prjudice : autrement, on lui donnera un quivalent, selon qu'il plaira au sige apos
97 - Sachez que nous vous ferons enlever vos domaines; et si cette punition ne vous fait pas rentrer en vous-mme , nous enjoindrons tous les princes voisins de s'armer contre vous, comme contre un ennemi de Jsus-Christ et un perscuteur de l'glise, afin que le pays ne soit plus l'avenir infect d'hrsie sous votre domination.
266 - La lutte qu'ils avaient soutenue contre les croiss les avait convaincu que le courage triomphe de tous les obstacles; srs des nouveaux prparatifs qu'ils venaient de faire , ils appelrent le comte Raymond , leur ancien matre , et promirent de lui livrer la ville. Ce prince tait alors au-del des Pyrnes...