La Russie pique: tude sur les chansons hroques de la Russie, traduites ou analyse pour la premire fois

Maisonneuve et cie, 1876 - 504
 

 - 

.

-

40 - Mikoula est-il ce prince Kola (Kola-xas, le prince de la charrue] dont nous parle Hrodote (IV, 5). Suivant l'historien grec, Kola-xas tait, dans les traditions scythiques, un des trois fils du premier homme. C'est pour lui que tomba du ciel une charrue d'or brlant, sur laquelle nul autre que lui ne put porter la main. Peut-tre aussi le grand saint Nicolas (les paysans prononcent Mikoula} n'occupe-t-il un rang aussi lev dans la vnration du mougik russe, que parce qu'il a pris la...
301 - C'est malgr lui qu'on en fait un des meilleurs soldats du monde. Pour le serf du xvn" sicle , le rgiment apparaissait comme une aggravation de servitude. Il lui semblait affreux de s'arracher son village, sa famille, ses amours, sa cabane bien chaude en hiver, et de partir pour ces ternelles campagnes o le tsar infatigable fatiguait son peuple : O passerons-nous le jour? o dormirons-nous la nuit ? Nous passerons le jour dans la campagne rase, dans la campagne...
441 - Heureux qui lit tout ce livre ! heureux qui seulement en lit la moiti ! Il donne la sagesse au brahme, la vaillance au chatria, la richesse au marchand. Si par hasard un esclave l'entend, il est anobli. Qui lit ce pome est quitte de ses pchs. Ostap Vrsa se rencontre sans le savoir avec le chantre de Rama. Aussi, quand il accorde son instrument pour une douma, ses traits prennent une gravit solennelle et un silence respectueux se fait autour de lui. Le voil qui chante sa pice...
327 - ... eaux tnbreuses. Soudain l'obscurit de Dieu se fit; les vents se rassemblrent en une nue paisse; les ondes furieuses se bouleversrent, sillonnes par l'ouragan comme parles dents d'un peigne. L'orage fondit sur les vaisseaux, dchira les pavillons vermeils, dispersa les voiles par la mer, o la vague colrique leur donna la chasse. Une montagne vivante s'avana, cumante, avec une crte blanchissante. Quand la premire vague arriva, elle enleva les vaisseaux sudois tout...
55 - Cette pense redouble ses forces; il renverse son ennemi, et son tour lui presse la poitrine de son genou et lve sur elle son couteau d'acier. Pourtant il voudrait savoir son nom et son origine. Or, dans la plupart des popes, les hros, par point d'honneur, hsitent presque toujours se faire connatre. Dire son nom, c'est en quelque sorte demander merci. La polnitsa insulte donc Ilia et refuse de rpondre.
327 - ... chrtienne sans doute, mais enfin me d'homme. Qu'il prisse plutt sous le souffle du vent, dans les flots cumeux ! A peine avaient-ils parl que le tsar dtacha de son baudrier son cornet d'or et lana des sons retentissants tous les coins du ciel.
474 - L'ennemi, ce ne sera plus le Turc ou le Tatar, ce sera le pan polonais ou russe polonis, avec ses deux acolytes, le missionnaire catholique et l'intendant ou le fermier juif qui prend tout ferme en Ukraine, les routes et les cabarets, les chasses et les rivires, les redevances et les corves, les cls mme de l'glise, o l'on ne peut plus tre baptis, ni mari, ni pleur sans sa permission. D'autres hros vont s'emparer de la scne et passionner l'imagination des masses. Ce sera...
326 - ... du tsar. Depuis lors le Ladoga est devenu plus paisible : il a ses jours de calme comme les autres lacs, et vous voyez, continue le narrateur : nous y naviguons, nous y prenons du poisson. A qui ressemble Pierre le Grand dans cette lgende? Non pas Xercs dans sa colre impuissante contre l'Hellespont , mais plutt...
302 - II n'est pas ivre, mais il chancelle et s'incline de tous les cts. 11 fait ses adieux son pre, sa mre, ses parents, ses amis; son visage est baign de larmes. Hlas ! il ne fait pas ses adieux sa femme; il la quille pour la servitude, la servitude, le service du tsar, les fatigues perptuit
37 - Lce-la-Tte qui portait sa tte jusqu'aux nuages. II vint un jour la ville de Kief; il en emporta deux outres de sel ; dans chaque outre il y en avait seize cents livres. Et alors le bon Mikoula cultivait, labourait; du sillon il arrachait les pins et les sapins ; il y faisait crotre le seigle et l'emportait chez lui pour le faire moudre. Et moi je brasserai la bire et j'inviterai des htes; et je boirai la sant de Mikoulichka et je le glorifierai ; c'tait toi, bon...