Mmories d'archologie lus la Sorbonne

Imprimerie impriale, 1863
 

 - 

.

4 - C'toit un bon gouvernement , qui avoit en soi la capacit de devenir meilleur. La coutume vint d'accorder des lettres d'affranchissement ; et bientt la libert civile du peuple , les prrogatives de la noblesse et du clerg, la puissance des rois, se trouvrent dans un tel concert que je ne crois pas qu'il y ait eu sur la terre de gouvernement si bien tempr que le fut celui de chaque partie de l'Europe dans le temps qu'il y subsista...
54 - ... par son moral. Dumouriez avait trouv Cherbourg un tablissement acadmique bien patent, mais qui ne s'assemblait jamais, n'taut compos que de cinq six membres fort peu instruits. On lui offrit la prsidence honoraire de cette acadmie ; il l'accepta pour la faire servir ses vues. Une socit de gens de lettres, marins et bas Normands , ne pouvait enrichir ni la littrature ni la langue franaise. C'taient des juges d'amiraut , des marchands , des curs de campagne,...
326 - La philosophie recevant l'me lie vritablement et pour ainsi dire colle au corps , et force de considrer les choses non par elle-mme, mais par l'intermdiaire des organes comme travers les murs d'un cachot et dans une obscurit absolue , reconnaissant que toute la force du cachot vient des passions qui font que le prisonnier aide lui-mme serrer sa chane ; la philosophie , dis-je , recevant...
54 - Pour le bonheur des Franais, Notre bon Louis SEIZE S'est alli pour jamais Au sang de THÉRÈSE. De cette heureuse union II sort un beau rejeton! Pour rpandre en notre cur Une joie parfaite, Conserve, ciel protecteur, Les jours d'Antoinette!
46 - ... province. Les lettres des ministres de la guerre et de la marine, Machault, d'Argenson, de Belle-Isle, de Choiseul, de Monteynard, de Muy, du prince de Montbarey, de Castries et de Sgur, abondent en faits curieux. De plus, et c'est une considration qui mrite de trouver ici sa place, elles attestent chez...
147 - Dieu et sur son amour, par sa volont dprave il est tomb en ruine; le comble s'est abattu sur les murailles, et les murailles sur le fondement. Mais qu'on remue ces ruines, on trouvera dans les restes de ce btiment renvers , et les traces des fondations, et l'ide du premier dessein, et la marque de l'architecte.
52 - ... et dont il porta la peine immrite. On ne peut s'empcher de reconnatre que l'opposition continuelle faite au gouvernement par l'ancienne magistrature n'ait contribu discrditer ce pouvoir monarchique pour lequel elle sut plus tard mourir avec un dvouement hroque. Les rapports des intendants et ceux des autres autorits locales nous montrent la noblesse franaise, toujours brillante d'esprit et de grce , sensible au point d'honneur et pleine d'une valeur toute preuve...
358 - Et il convertira plusieurs des enfants d'Isral au Seigneur, leur Dieu. Et il marchera devant lui, dans l'esprit et la vertu d'Elie, afin de convertir les curs des pres aux enfants, et les incrdules la prudence des justes , pour prparer au Seigneur un peuple parfait.
391 - Concile ajoute que cette me immortelle et individuelle est essentiellement et par elle-mme la forme du corps humain. Voici le texte : Avec l'approbation de ce saint Concile, nous condamnons et rprouvons tous ceux qui affirment que l'me intelligente est mortelle ou qu'il n'y en a qu'une dans tous les hommes, ainsi que ceux qui le mettraient seulement en doute ; non-seulement l'me intelligente est vraiment par elle-mme et essentiellement la forme du corps humain, comme il est dit dans...
53 - Un des chapitres les plus intressants de l'histoire de l'administration de la Normandie, au xvm" sicle, sera certainement celui qui rendra compte des efforts du gouvernement pour affranchir le commerce et le travail industriel des entraves qui , pendant si longtemps , ont comprim leur essor. Quelques lettres de Turgot, crites l'occasion des troubles causs par la chert des grains, sont d'admirables rsums des vrais principes de la science conomique en matire de subsistances....