Google YouTube Gmail Drive »
 
" Le marchal, aprs avoir lu, dit au Roi : ' Sire, Votre Majest juge divinement bien de toutes choses ; il est vrai que voil le plus sot et le plus ridicule madrigal que j'aie jamais lu. "
Dictionnaire historique d'ducation, o, sans donner de prceptes, on se ... - 467
Jean Jacques Fillassier - 1771
-

Modeles de lettres sur diffrents sujets

Louis Philipon de la Madelaine - 1761 - : 457
...petit madrigal , & voyez vous en avez jamais vu un fi impertinent. Parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les faons. Le Marchal, aprs l'avoir lu , dit au Roi : Sire , Votre Majeft juge divinement bien de toutes chofes ; il eft vrai...
-

Modles de lettres sur diffrents sujets, choisis dans les meilleurs auteurs ...

Louis Philipon de la Madelaine - 1767 - : 454
...petit madrigal , & voyez fi vous en ave jamais vu un fi impertinent. Parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers } on m'en apporte de toutes les faons. Le Marchal , aprs l'avoir lu, dit au Rui : Sire , Votre Majeft juge divinement bien de toutes chofes3 T il cft vrai...
-

London Review of English and Foreign Literature, 6

1767
...mrulrigal, Î voyez fi vous en avez jamais ** vuuufi impertinent; pirce qu'on fait que depuis peu j'aime les " vers, on m'en apporte de toutes les faons. Le marchal, pre; " avoir lu, dit au roi : fire, votre tnajeft juge divinement bien de toutes " chofes, il eft...
-

Dictionnaire d'anecdotes, de traits singulieres et ..., 1-2

Honor Lacombe de Przel - 1770
...petit madrigal , & voyez fi vous en avez jamais vu un fi impertinent : parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les faons....avoir lu , dit au roi : Sire, votre majeft juge divinement bien de toutes chofes : il eft vrai que voil le plus fot & le plus ridicule madrigal que...
-

Galerie de l'ancienne cour, ou, Mmoires anecdotes pour servir l'histoire ...

1786
...madrigal, & dites - moi fi vous en avez jamais vu un fi impertinent: parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers, on m'en apporte de toutes les...faons . Le Marchal, aprs avoir lu, dit au Roi : Votre Majeft juge divinement bien de toutes chofes ; il eft vrai que voil le plus fot...
-

Galerie de l'ancienne cour, ou, Mmoires anecdotes pour servir a l'histoire ...

1787
..., & dites-moi fi vous en avez jamais vu un fi impertinent: parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers, on m'en apporte de toutes les faons ". Le Marchal , aprs avot lu , dit au Roi : Votre Majeft juge divinement bien de toutes chofes; il eft vrai...
-

La cantatrice grammairienne: ou L'art d'apprendre l'orthographe franoise ...

1788 - : 416
...petit madrigal , & voyez fi vous en avez jamais vu un fi impertinent : parce qu'on fait que depuis peu j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les faons. Le marchal , aprs l'avoir lu , dit au Roi : Sire, votre majefljuge divinement bien de toutes chofes : il eft vrai que...
-

Segretaro perfetto; ovvero, Modelli di lettere di vario argomento ...

1788
...petit madrigal, & voyez fi vous en avez jamais vu ua il impertinent. Parcequ'on fait que depuis peu j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les faons. Le Marchal, aprs l'avoir lu, dit au Roii Sire, Votre Majeft juge divinement bien ds toutes chofes, il eft vrai que...
-

Recueil des lettres de madame la marquise de Svign: a madame la ..., 10

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1790
...petit madrigal , & voyez si vous en ave/, jamais vu un si impertinent: parce qu'on sait que depuis peu j'aime les vers , on m'en apporte de toutes les faons....Marchal , aprs avoir lu , dit au Roi: Sire , Votre Majest juge divicement bien de toutes choses , il est vrai que voil le plus sot ec le plus ridicule...
-

Recueil des lettres de Madame de Svign..

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Svign - 1801
...avez jamai vu un si impertinent : parce qu'on sait qu depuis peu j'aime les vers , on m'en apport e de toutes les faons. Le Marchal, aprs avoir lu , dit au Roi : Sire , Votre Majest juge divinement bien de toutes choses , il est vrai que voil le plus sot et le plus ridicule...
-




  1. PDF