Lettres sur l'histoire de France

Librairie de Paris, Firmin-Didot, 1828 - 410

 - 

.

-

170 - Pour l'amour de Dieu et pour le peuple chrtien et notre commun salut, de ce jour en avant, en tant que Dieu me donnera de savoir et de pouvoir, je...
207 - Charte constitutionnelle tait sollicite par l'tat actuel du royaume ; nous l'avons promise et nous la publions. Nous avons considr que, bien que l'autorit tout entire rsidt, en France, dans la personne du Roi, nos prdcesseurs n'avaient point hsit en modifier l'exercice...
117 - Elle, remplie de joie, et ne sachant pas leur artifice, aprs avoir fait boire et manger les enfants, les envoya, en disant : Je croirai n'avoir pas perdu mon fils, si je vous vois succder son royaume.
416 - D'abord, par la runion des habitants les plus nota bls en la prsence illustre du prfet, si toutefois des motifs d'ordre public ne l'ont pas appel ailleurs, on pourra obtenir, sur chaque sujet en dlibration, les meilleurs avis possibles. Rien de ce qui aura t trait et arrt aprs une mre discussion ne pourra chapper la connaissance d'aucune des provinces; et ceux qui n'auront point assist l'assemble seront tenus de suivre les mmes rgles...
190 - ... en son pouvoir la ville de Laon, la seule ville de la couronne que mes fidles occupassent encore. Tous ces malheurs qui ont fondu sur moi depuis mon avnement, s'il ya quelqu'un qui soutienne qu'ils me sont arrivs par ma faute, je suis prt me dfendre de cette accusation, soit par le jugement du synode et du roi ici prsent, soit par un combat singulier.
100 - Jsus-Christ dirige dans les voies de la pit les rgnes de ceux qui gouvernent! car cette nation est celle qui, petite en nombre, mais brave et forte, secoua de sa tte le dur joug des Romains, et qui, aprs avoir reconnu la saintet du baptme, orna somptueusement d'or et de pierres prcieuses les corps des saints martyrs que les Romains avaient brls par le feu , massacrs , mutils par le fer, ou fait dchirer par les btes.
224 - ... crnels, qualifiaient les habitants des villes mtropolitaines. Mais cette dnomination exprimait en gnral une prtention , plutt qu'un fait; et les bourgeois, par leurs frquentes meutes , par leurs ligues dfensives et offensives , prouvaient que le servage des campagnes n'tait pas fait pour les villes. De temporaires qu'elles taient d'abord , ces associations de dfense mutuelle, communions ou communes, comme on les appelait, devinrent permanentes ; on s'avisa de les garantir...
83 - ... d'aigrette et retombaient par derrire en queue de cheval. Leur visage tait entirement ras, l'exception de deux longues moustaches qui leur tombaient de chaque ct de la bouche. Ils portaient des habits de toile serrs au corps et sur les membres avec un large ceinturon auquel pendait l'pe.
170 - Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, d'ist di in avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvarai eo cist meon fradre Karlo, et in...
210 - Tous ceux qui s'taient lis de cette manire prenaient ds lors le nom de communiera ou de jurs, et, pour eux, ces titres nouveaux comprenaient les ides de devoir, de fidlit et de dvouement rciproques, exprimes, dans l'antiquit, par le mot de citoyen...