Histoire de l'arme et de tous les rgiments depuis les premiers temps de la monarchie franaise jusqu' nos jours, 2

A. Barbier, 1847

 - 

.

-

402 - Elles feront poque dans la postrit : vous aurez la gloire immortelle de changer la face de la plus belle partie de l'Europe. Le peuple franais, libre, respect du monde entier, donnera l'Europe une paix glorieuse, qui l'indemnisera des sacrifices de toute espce qu'il a faits depuis six ans. Vous rentrerez alors dans vos foyers, et vos concitoyens diront en vous montrant : // tait de l'arme d'Italie...
401 - Vos reprsentants ont ordonn une fte ddie vos victoires, clbres dans toutes les communes de la Rpublique. L, vos pres, vos mres, vos pouses, vos surs, vos amantes, se rjouissent de vos succs et se vantent avec orgueil de vous appartenir.
401 - Dira-t-on de nous que nous avons su vaincre, mais que nous n'avons pas su profiter de la victoire? La postrit nous reprochera-t-elle d'avoir trouv Capoue dans la Lombardie? Mais je vous vois dj courir aux armes : un lche repos vous fatigue ; les journes perdues pour la gloire le sont pour votre bonheur.
428 - ... ayez pour les crmonies que prescrit l'Alcoran, pour les mosques, la mme tolrance que vous avez eue pour les couvents, pour les synagogues, pour la religion de Mose et de JsusChrist. Les lgions romaines protgeaient toutes les religions. Vous trouverez ici des usages diffrents de ceux de l'Europe : il faut vous y accoutumer.
27 - On remarque que le prince, ayant tout rgl le soir, veille de la bataille, s'endormit si profondment qu'il fallut le rveiller pour combattre. On conte la mme chose d'Alexandre. Il est naturel qu'un jeune homme , puis des fatigues que demande l'arrangement d'un si grand jour , tombe ensuite dans un sommeil plein ; il l'est aussi qu'un gnie fait pour la guerre, agissant sans inquitude , laisse au corps assez de calme pour dormir.
396 - Soldats ! vous avez remport en quinze jours six victoires, pris vingt et un drapeaux, cinquante-cinq pices de canon, plusieurs places fortes, et conquis la partie la plus riche du Pimont; vous avez fait quinze mille prisonniers,* tu ou bless plus de dix mille hommes; vous vous tiez jusqu'ici battus pour des rochers striles, illustrs par votre courage, mais inutiles la patrie; vous galez aujourd'hui, par vos services, l'arme de Hollande et du Rhin.
74 - ... un gnral. . Dans le rgiment de Champagne , un officier demande, pour un coup de main, douze hommes de bonne volont : tout le corps reste immobile, et personne ne rpond. Trois fois la mme demande , et trois fois le mme silence. Eh quoi, dit l'officier , l'on ne m'entend point ! L'on vous entend, s'crie une voix ; mais qu'appelez-vous douze hommes de. bonne volont ? Nous le sommes tous ; vous n'avez qu' choisir.
437 - Depuis l'Anglais, clbre dans les arts et le commerce, jusqu'au hideux et froce Bdouin, vous fixez les regards du monde. Soldats! votre destine est belle, parce que vous tes dignes de ce que vous avez fait et de l'opinion que l'on a de vous.
323 - ... franais. Il est autoris, en consquence, former tous les tablissements, manufactures, ateliers et fabriques, qui seront jugs ncessaires l'excution...
323 - ... la haine des rois et l'unit de la Rpublique. Les maisons nationales seront converties en casernes, les places publiques en ateliers d'armes ; le sol des caves sera lessiv pour en extraire le salptre.