Histoire ancienne, 1

Didot Freres, 1846 - 4601

 - 

.

-

126 - Il fallait qu'il y et des emplois et des personnes plus considrables , comme il faut qu'il y ait des yeux dans le corps. Leur clat ne fait pas mpriser les pieds , ni les parties les plus basses.
78 - Mais quelque effort que fassent les hommes, leur nant parat partout. Ces pyramides taient des tombeaux (2) ; encore les rois qui les ont bties n'ont-ils pas eu le pouvoir d'y tre inhums , et ils n'ont pas joui de leur spulcre.
434 - Nbucadnetsar avait vu une grande statue, dont la tte tait d'or, la poitrine et les bras d'argent, le ventre et les cuisses d'airain, les jambes de fer...
370 - Romains, leur rompaient tantt la poupe , tantt le gouvernail , et tantt les rames ; et , s'ils se trouvaient presss , ils se retiraient avec une promptitude merveilleuse pour revenir incontinent la charge. Enfin, les deux armes ayant combattu avec gal avantage jusqu'au soleil couchant, les Carthaginois jugrent propos de se retirer, non qu'ils se comptassent vaincus , mais pour recommencer le lendemain.
315 - funestes qu'eurent les quartiers d'hiver passs par l'arme carthaginoise dans cette ville dlicieuse est bien juste et bien fond. Quand on examine avec soin toutes les circonstances de cette histoire, on a de la peine se persuader qu'il faille attribuer le peu de progrs qu'eurent les armes d'Annibal dans a la suite au sjour de Capoue.
119 - Aussitt qu'un homme tait mort, on l'amenait en jugement. L'accusateur public tait cout : s'il prouvait que la conduite du mort et t mauvaise, on en condamnait la mmoire, et il tait priv de la spulture. Le peuple admirait le pouvoir des lois, qui s'tendait jusqu'aprs la mort, et chacun touch de l'exemple, craignait de dshonorer sa mmoire et sa famille.
104 - ... magnanime, sincre et loign du mensonge, libral, matre de lui-mme, punissant au-dessous du mrite, et rcompensant au-dessus. Le pontife parlait ensuite des fautes que les rois pouvaient commettre : mais il supposait toujours qu'ils n'y tombaient que par surprise ou par ignorance, chargeant d'imprcations les ministres qui leur donnaient de. mauvais conseils, et leur dguisaient la vrit. Telle tait la manire d'instruire les rois. On croyait que les reproches ne faisaient...
393 - ... ml de ruses et de finesses , et son gnie fertile en nouvelles ressources au milieu des malheurs les plus dsesprs. On dit que dans la marche du triomphe il perdit l'esprit , qu'aprs la crmonie il fut men en prison , et que les...
366 - Mais ayant aperu une tour qu'on avait abandonne, qui tait hors de la ville fort prs des murs, il y envoya un nombre de soldats hardis et dtermins, qui, par le moyen des pontons, passrent de la tour sur les murs, pntrrent dans Mgare, et en brisrent les portes.
459 - Un jour de fte solennelle, o la prtresse leur mre devait aller au temple de Junon , ses bufs tardant trop venir, ils se mirent eux-mmes au joug, et tranrent le char de leur mre jusqu'au temple, pendant plus de deux lieues '. Toutes les mres, ravies en admiration, congratulrent celle-ci d'avoir mis au monde de tels enfants.