Cartulaire: ou histoire diplomatique de Saint Dominique, 1

Aux Bureaux de L'Anne Dominicaine, 1893 - 1531

 - 

.

-

46 - A vingt-cinq ans, une me gnreuse ne cherche qu' donner sa vie. Elle ne demande au Ciel et la terre qu'une grande cause servir par un grand dvouement; l'amour y surabonde avec la force.
143 - ... qui en dpendaient. Dans la suite, le comte Simon de Montfort, et d'autres catholiques de distinction , firent de grands dons Prouille, qui devint une maison florissante et clbre. Une grce particulire y sembla toujours attache. La guerre civile et religieuse qui clata bientt aprs, n'approcha de ses murs que pour les respecter, et tandis que les glises taient spolies , les monastres dtruits , l'hrsie arme et souvent victorieuse, de pauvres filles sans dfense...
43 - une chose merveilleuse et aimable voir que cet homme en qui le petit nombre de ses jours accu sait la jeunesse, mais qui par la maturit de sa conversation et la force de ses murs rvlait le vieillard. Suprieur aux plaisirs de son ge, il ne recherchait que la justice ; attentif ne rien perdre du temps , il prfrait aux courses sans but le sein de l'Église sa mre, le repos sacr de ses taber nacles , et toute sa vie s'coulait entre une prire et...
540 - ... et ces discours. Le baiser de Dominique et de Franois s'est transmis de gnration en gnration sur les lvres de leur postrit.
88 - Lorsque quelqu'un se rend aux hrtiques , celui qui le reoit lui dit : Ami , si tu veux tre des ntres, il faut que tu renonces toute la foi que tient l'Eglise de Rome.
44 - ... le voyageur passant la fin de l'automne dans un pays dpouill de toutes ses moissons ; il rencontre quelquefois, pendant aux arbres, un fruit chapp la main du laboureur, et ce reste d'une fertilit disparue, lui suffit pour juger les champs inconnus qu'il traverse . Ailleurs, dans le silence austre des bibliothques et des archives, M.
99 - On discute sur l'interprtation d'un texte de saint Jean. Personne n'est mont au ciel si ce n'est celui qui en est descendu, le Fils de l'homme qui est au ciel. Comment comprenez-vous ce passage?
68 - Cette hrsie a tellement prvalu, .qu'elle a mis la division entre le mari et la femme, le pre et le fils, la belle-mre et la belle-fille.
133 - Dieu, soyez-nous en aide. Si ce que vous avez prch aujourd'hui est vrai, voil bien du temps que notre esprit est aveugl par l'erreur; car ceux que vous appelez hrtiques, et que nous appelons bons hommes, nous avons cru en eux jusqu' prsent, et nous leur tions attaches de tout notre cur. Maintenant nous ne savons plus que penser. Serviteur de Dieu, ayez donc piti...
179 - Il est fait, pour la premire fois, officiellement mention du signe des hrtiques au concile de Toulouse, de 1229. Le statut 10 de ce concile prescrit qu'ils devront, pour tmoigner qu'ils ont renonc leurs anciennes erreurs, porter deux croix sur la poitrine, l'une droite, l'autre gauche, et de couleur diffrente de celle de leurs vtements1. La mme prescription est renouvele par les conciles de Bziers, de 1233, et de Tarragone, de 12422.