Histoire du rgne de Louis XIV: 3. ptie. La dcadence: Guerres de la seconde coalition et de la succession d'Espagne. 1878-79

Lecoffre fils et cie, 1875
 

 - 

.

-

303 - Nicole, tait si tendu; qui tait le centre de tant de choses! Que d'affaires, que de desseins, que de projets, que de secrets, que d'intrts dmler, que de guerres commences, que d'intrigues, que de beaux coups d'checs faire et conduire! Ah! Mon Dieu! donnez-moi un peu de temps; je voudrais bien donner un chec au duc de Savoie, un mat au prince d'Orange. Non, non, vous n'aurez pas un seul, un seul moment.
567 - ... point en peine s'il condamne le mariage, et s'il en loigne ceux qui il a t donn comme un remde : pourvu qu'avec de- beaux vers il sacrifie la pudeur des femmes son humeur satirique, et qu'il fasse de belles peintures d'actions bien souvent trs-laides, il est content.
131 - ... avec lui. Il faut dire la vrit aussi, les franchises sont odieuses quand elles vont rendre les crimes impunis. Il est de la gloire d'un grand pape de rformer cet abus, et mme de celle d'un grand roi de ne s'en pas trop plaindre.
156 - point de compliment sur la prise de Philisbourg ; vous aviez une bonne arme, des bombes, du canon, et Vauban. Je ne vous en fais point aussi sur ce que vous tes brave : c'est une vertu hrditaire dans votre maison ; mais je me rjouis avec vous de ce que vous tes libral, gnreux, humain, et faisant valoir les services de ceux qui font bien : voil sur quoi je vous
400 - ... liqueur pour le commun peuple; la plupart des maisons sont presque en totale ruine, sans qu'on prenne la peine de les rparer, bien qu'on les btisse peu de...
7 - ... bont. Enfin il a fallu que je lui ordonnasse de se retirer, parce que tout ce qui passait par lui, perdait de la grandeur et de la force qu'on doit avoir en excutant les ordres d'un roi de France qui n'est pas malheureux.
135 - ... qui donne au prince d'Orange la hardiesse de faire tout ce qui peut marquer un dessein form d'aller attaquer le roi d'Angleterre dans son propre royaume...
156 - rjouis avec vous de ce que vous tes libral , gnreux , humain, faisant valoir les services d'autrui, et oubliant les vtres. C'est sur quoi je vous fais mon compliment.
64 - Roi ; il disait que la division que l'on avait avec Rome sur la rgale tait la vraie occasion de renouveler la doctrine de France sur l'usage de la puissance des papes ; que, dans un temps de paix et de concorde, le dsir de conserver la bonne intelligence et la crainte de paratre tre le premier rompre l'union, empcheraient une telle dcision ; il attira le Roi son avis par cette raison, contre M.
57 - Des hommes plus courageux par leraient peut-tre avec plus de courage ; de plus gens de bien pourraient dire de meilleures choses: pour nous qui sommes mdiocres en tout, nous exposons notre sentiment, non pour servir de rgle en pareille occurrence, mais pour cder au temps, et pour viter de plus grands maux dont l'Eglise est menace, si on ne peut les viter autrement (1).