Philosophie. De la connaissance de Dieu, 2

Charles Douniol, Libr., 1856
 

 - 

.

-

177 - Dieu se trouve contenue, par la mme facult par laquelle je me conois moi-mme, c'est--dire que lorsque je fais rflexion sur moi, non -seulement je connais que je suis une chose imparfaite, incomplte et dpendante d'autrui, qui tend et qui aspire sans cesse quelque chose de meilleur et de plus grand que je ne suis...
399 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole; et mon Pre l'aimera : et nous viendrons lui, et nous ferons en lui notre demeure.
407 - En vrit, en vrit, je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vousmmes. 54 Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, a la vie ternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
46 - De sorte que toute la suite des hommes, pendant le cours de tant de sicles, doit tre considre comme un mme homme qui subsiste toujours et qui apprend continuellement...
239 - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cur, de toute ton me et de toute ta pense. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-mme.
413 - Pierre et sur cette pierre je btirai mon Eglise et les portes de l'enfer ne prvaudront pas contre elle. Et je te donnerai les clefs du royaume des Cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre, sera li dans le ciel et tout ce que tu dlieras sur la terre, sera dli dans le Ciel.
405 - Oui, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera li dans le ciel et tout ce que vous dlierez sur la terre sera dli dans le ciel.
60 - Dieu, qui est toujours et partout invisiblement prsent : l'me l'a toujours en elle-mme, car c'est par lui qu'elle subsiste. Mais pour voir, ce n'est pas assez d'avoir la lumire prsente ; il faut se tourner vers elle, il lui faut ouvrir les yeux : l'me a aussi sa manire de se tourner vers Dieu, qui est sa lumire, parce qu'il est la vrit ; et se tourner cette lumire, c'est--dire la vrit, c'est, en un mot, vouloir l'entendre.
97 - Ce systme parait allier Platon avec Dmocrite, Aristote avec Descartes, les scolastiques avec les modernes, la thologie et la morale avec la raison. Il semble qu'il prend le meilleur de tous cts, et que puis aprs il va plus loin qu'on n'est all encore.
385 - Et nanmoins il n'ya pas trois tout-puissants, mais un seul Tout-puissant. Ainsi le Pre est Dieu, le Fils est Dieu, le SaintEsprit est Dieu.