Penses: ou, Rflexions chrtiennes pour tous les jours de l'anne, 1

Belin, 1803

-

96 - Je suis la lumire du monde ; celui qui me suit ne marche point dans les tnbres ; mais il aura la lumire de la vie.
316 - Quam dilecta tabernacula tua, Domine virtutum ! concupiscit, et deficit anima mea in atria Domini.
292 - Le SAINT-ESPRIT compare la langue du mdisant celle du serpent, qui fait peine sentir sa morsure, et qui pourtant porte son venin jusqu'au cur. Parce que vous maniez la mdisance avec esprit, parce que vous la glissez adroitement et avec finesse, vous vous imaginez que vous n'tes point coupable ; mais vous tes dans une grave erreur. La morsure d'une vipre qui se cache sous les fleurs en est-elle moins dangereuse ? Et le poison qu'on...
35 - ... pas plus avanc aprs tant de millions d'annes, que s'il ne commenait qu' souffrir. Il lui faudra recommencer tout de nouveau, comme s'il n'avait rien souffert; et quand il aura recommenc autant de fois qu'il ya de grains de sable sur les bords de la mer, d'atomes dans l'air et de feuilles dans les forts, tout cela sera compt pour rien.
186 - Mais quiconque scandalisera un de ces petits qui croient en moi , il vaudrait mieux pour lui qu'on lui attacht une meule de moulin au cou , et qu'on le noyt au fond de la mer.
193 - Attendite, ne iustitiam vestram faciatis coram hominibus, ut videamini ab eis; alioquin mercedem non habebitis apud patrem vestrum, qui in caelis est. Cum ergo facis elemosynam. noli tuba canere ante te, sicut hypocritae faciunt in synagogis et in vicis, ut honorificentur ab hominibus; amen dico vobis, receperunt mercedem suam.
312 - Quis poterit habitare de vobis cum igne devorante ? quis habitabit ex vobis cum ardoribus sempiternis?
256 - C'est qu'au fond du cur tout le monde sent bien que tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons, nous le devons aux labeurs accumuls des gnrations antrieures.
72 - L* **..s.Aug. colre parot toujours juste celui qui s'y laisse emporter , et nulle passion n'est plus injuste, tlie est injuste dans son principe : c'est souvent une bagatelle , une parole , une imagination , qui met un homme hors de soi. Elle est injuste dans sa conduite: rmedier-on bien un mal par un plus grand ial?
132 - L'il n'a jamais vu , l'oreille n'a jamais entendu , et le cur de l'homme n'a jamais conu la grandeur des biens que Dieu a prpars ceux qu'il