YouTube Gmail Drive »
  1 - 4 4 On voit asss que ni dans ces hymnes, ni dans les Churs qui les chantoient, on....
" On voit asss que ni dans ces hymnes, ni dans les Churs qui les chantoient, on ne trouve aucune trace de la vritable Tragdie, en pntrer l'ide plutt que le nom. On peut toutefois conjecturer avec fondement que ces... "
Le theatre des Grecs - 44
Pierre Brumoy - 1732
-

Thtre des grecs, 1

Pierre Brumoy, Franois Jean Gabriel de La Porte Du Theil, Guillaume Dubois de Rochefort - 1785
...rputation de plus de quinze ou feize potes , prefque tous fucccfleurs les uns des autres. On voit afez que , ni dans ces hymnes , ni dans les churs qui...pntrer l'ide plutt que le nom. On peut toutefois conjecturer , avec fondement, que ces pofes devinrent graves, touchantes & paflonnes, telles...
-

Le thtre des Grecs, par le r.p. Brumoy

Grecs, Guillaume Dubois de Rochefort - 1785
...aflez que , ni dans ces 46 DISCOURS SUR L'ORIGINE hymnes , ni dans les churs qui les chntoient , on ne trouve aucune trace de la vritable tragdie,...pntrer l'ide plutt que le nom. On peut toutefois conjedurer , avec fondement , que ces pofies devinrent graves , touchantes & paffionnes , telles...
-

Le thtre des Grecs, 1

Pierre Brumoy - 1820
...les uns des autres. Or voit assez que, ni dans ces hymnes, ni dans les churs qui les chantaient , on ne trouve aucune trace de la vritable tragdie,...pntrer l'ide plutt que le nom. On peut toutefois conjecturer , avec fondement , que ces posies devinrent graves , touchantes et passionnes, telles...
-

Oeuvres de Boileau-Despraux, 2

Nicolas Boileau Despraux - 1821
...plus de quinze ou seize potes, presque tous successeurs les uns des autres. On voit assez que, ni dans ces hymnes, ni dans les churs qui...chantoient, on ne trouve aucune trace de la vritable traj>die, en pntrer l'ide plutt que le nom. n (Tliiitre Jus Cres, tome 1", i;85,...
-




  1. PDF