YouTube Gmail Drive »
  1 - 6 6 Mais le danger que courut celui-ci, qui pensa tre la victime de ses sentiments....
" Mais le danger que courut celui-ci, qui pensa tre la victime de ses sentiments philosophiques, le llt tourner du ct de la posie. Il se trouva pour le thtre un talent qu'il ignorait ; et il le mit si heureusement en uvre , qu'il entra en... "
Le theatre des Grecs - 177
Pierre Brumoy - 1732
-

Histoire ancienne des Egyptiens, des Carthaginois, des Assyriens ..., 5

Charles Rollin - 1764
...fes fentimens philosophiques , le fit tourner du ct de la pohe. Il fe trouva pour le Thtre un talent qu'il ignoroit ; & il le mit fi heureufement...qu'il entra en lice avec les grands matres dont nous avons parl. Ses a pices fe fentent bien de l'tude profonde qu'il avoit faite de la philofophie....
-

Le thtre des Grecs, par le r.p. Brumoy

Grecs, Guillaume Dubois de Rochefort - 1785
...abandonna la profeffion de philofophe , qu'il changea en celle de poete. Il fc trouva pour le thtre un talent qu'il ignoroit , & il le mit fi heureufement...mme, le fage Socrate qui n'avoit point la folie des fpedacles, comme les autres Athniens , ne manquoit gure d'aller aux nouvelles reprfentations...
-

Thtre des grecs, 1

Pierre Brumoy, Franois Jean Gabriel de La Porte Du Theil, Guillaume Dubois de Rochefort - 1785
...pote. Il fe trouva pour le thtre un talent qu'il ignoroit, & il le mit fi heureufement en oeuvre, qu'il entra en lice avec les grands matres dont...Socrate mme, le fage Socrate qui n'avoit point la foie des fpetacles, comme les autres Athniens, ne manquoit gure d'aller aux nouvelles reprfentations...
-

Le thtre des Grecs, 1

Pierre Brumoy - 1820
...celle de pote. Il se trouva pour le thtre un talent qu'il ignorait , et il le mit si heureusement en uvre , qu'il entra en lice avec les grands matres dont nous venons de parler. Socrate mme, le sage Socrate, qui n'avait point la folie des spectacles , comme les autres Athniens. tie manquait...
-

Oeuvres compltes de Rollin, 4

Charles Rollin - 1821
...de la posie. Il se trouva pour le thatre un talent qu'il ignorait ; et il le mit si heureusement en uvre, qu'il entra en lice avec les grands matres dont nous avons parl. Ses pices se sentent bien de l'tude profonde qu'il avait faite de ta philosophie*....
-

uvres compltes de Ch. Rollin: Histoire ancienne

Charles Rollin - 1817
...la posie. Il se trouva pour le thtre un talent qu'il ignoroit ; et il le mit si heureusement en uvre , qu'il entra en lice avec les grands matres dont nous avons parl. ' Ses pices se sentent bien 'de l'tude profonde qu'il avoit faite de la philosophie....
-




  1. PDF