Cours de littrature, 12-14

C. Delagrave, 1899
 

 - 

.

-

27 - Celui qui rgne dans les cieux, et de qui relvent tous les empires, qui seul appartient la gloire, la majest et l'indpendance, est aussi le seul qui se glorifie de faire la loi aux rois, et de leur donner, quand il lui plat, de grandes et de terribles leons.
3 - Un homme s'est rencontr d'une profondeur d'esprit incroyable, hypocrite raffin autant qu'habile politique, capable de tout entreprendre et de tout cacher, galement actif et infatigable dans la paix et dans la guerre, qui ne laissait rien la fortune de ce qu'il pouvait lui ter par conseil et par prvoyance; mais au reste si vigilant et si prt tout, qu'il n'a jamais manqu les occasions qu'elle lui a prsentes ; enfui un de ces esprits remuants et audacieux, qui semblent tre...
11 - ... inbranlables au milieu de tout le reste en droute, et lanaient des feux de toutes parts. Trois fois le jeune vainqueur s'effora de *rompre ces intrpides combattants; trois fois il fut repouss par le valeureux comte de Fontaines, qu'on voyait port dans sa chaise et, malgr ses infirmits, montrer qu'une me guerrire est matresse du corps qu'elle anime.
71 - La postrit saura peut-tre la fin de ce pote comdien, qui, en jouant son Malade imaginaire ou son Mdecin par force, reut la dernire atteinte de la maladie dont il mourut peu d'heures aprs, et passa des plaisanteries du thtre, parmi lesquelles il rendit presque le dernier soupir, au tribunal de celui qui dit : Malheur vous qui riez, car vous pleurerez.
57 - Tertullien * , parce qu'il nous montre encore quelque forme humaine, ne lui demeure pas longtemps: il devient un je ne sais quoi, qui n'a plus de nom dans aucune langue; tant il est vrai que tout meurt en lui, jusqu' ces termes funbres par lesquels on exprimait ses malheureux restes.
34 - Il ira, cet ignorant dans l'art de bien dire, avec cette locution rude, avec cette phrase qui sent l'tranger, il ira en cette Grce polie, la mre des philosophes et des orateurs, et, malgr la rsistance du monde, il y tablira plus d'glises que Platon n'ya gagn de disciples par cette loquence qu'on a crue divine.
41 - Tous les grands divertissements sont dangereux pour la vie chrtienne ; mais entre tous ceux que le monde a invents, il n'y en a point qui soit plus craindre que la comdie. C'est une reprsentation si naturelle et si dlicate des passions, qu'elle les meut et les fait natre dans notre cur, et surtout celle de l'amour, principalement lorsqu'on le reprsente fort chaste et fort honnte.
35 - ... panchons nos curs sur la pit de Louis. Poussons jusqu'au ciel nos acclamations ; et disons ce nouveau Constantin, ce nouveau Thodose, ce nouveau Marcien, ce nouveau Charlemagne, ce que les six cent trente pres dirent autrefois dans le concile de Chalcdoine. Vous avez affermi la foi ; vous avez extermin les hrtiques : c'est le digne ouvrage de votre rgne ; c'en est le propre caractre. Par vous l'hrsie n'est plus : Dieu seul a pu faire cette merveille....
20 - Chacun se tait, chacun souffre, chacun se dguise, chacun agit et parat vouloir, chacun flatte, chacun applaudit: mais on ne croit et on n'aime point; au contraire, on hait d'autant plus qu'on supporte plus impatiemment la contrainte qui rduit faire semblant d'aimer. Nulle puissance humaine ne peut forcer le retranchement impntrable de la libert d'un cur.
26 - Monseigneur, que ce long enchanement des causes particulires qui font et dfont les empires , dpend des ordres secrets de la divine Providence. Dieu tient du plus haut des cieux les rnes de tous les royaumes ; il a tous les curs en sa main : tantt il retient les passions ; tantt il leur lche la bride , et par l il remue tout le genre humain.