Satires et oeuvres diverses

chez Henri Schelte, 1700 - 491
 

 - 

.

-

216 - Vnus la beaut. Ce n'est plus la vapeur qui produit le tonnerre, C'est Jupiter arm pour effrayer la terre...
211 - Il n'est point de serpent ni de monstre odieux Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux : D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable.
45 - S'en alla follement, et pensant tre dieu, Courir comme un bandit qui n'a ni feu ni lieu ; Et, tranant avec soi les horreurs de la guerre, De sa vaste folie emplir toute la terre : Heureux, si de son temps, pour cent bonnes raisons.
218 - C'est d'un scrupule vain s'alarmer sottement Et vouloir aux lecteurs plaire sans agrment. Bientt ils dfendront de peindre la Prudence, De donner Thmis ni bandeau ni balance, De figurer aux yeux la Guerre au front d'airain, Ou le Temps qui s'enfuit une horloge la main ; Et partout des discours comme une idoltrie, Dans leur faux zle, iront chasser l'Allgorie.
159 - De bonne heure a pourvu d'utiles ennemis, Je dois plus leur haine, il faut que je l'avoue, Qu'au faible et vain talent dont la France me loue.
209 - II n'alarmait souvent les oreilles pudiques ! Le latin, dans les mots brave l'honntet : Mais le lecteur franais veut tre respect ; Du moindre sens impur la libert l'outrage, Si la pudeur des mots n'en adoucit l'image.
59 - Tous les jours la cour un sot de qualit Peut juger de travers avec impunit ; A Malherbe, Racan prfrer Thophile Et le clinquant du Tasse tout l'or de Virgile.
30 - Mais fussiez-vous issu d'Hercule en droite ligne, Si vous ne faites voir qu'une bassesse indigne , Ce long amas d'aeux que vous diffamez tous Sont autant de tmoins qui parlent contre vous ; Et tout ce grand clat de leur gloire ternie Ne sert plus que de jour votre ignominie.
142 - Romain (') dont l'insolent passage Sur un pont en deux jours trompa tous tes efforts, Jamais rien de si grand n'a paru, sur tes. bords.
271 - ... frapp du coup dont il le voit bless. Aussitt contre Evrard vingt champions s'lancent ; Pour soutenir leur choc les chanoines s'avancent. La Discorde triomphe, et du combat fatal Par un cri donne en l'air l'effroyable signal. Chez le libraire absent tout entre , tout se mle : Les livres sur Evrard fondent comme la grle Qui , dans un grand jardin, coups imptueux Abat l'honneur naissant des rameaux fructueux.