Journal des Savants

Éditions Klincksieck, 1860
 

 - 

.

-

403 - Autant les sages que les fous. Chacun songe en veillant; il n'est rien de plus doux: Une flatteuse erreur emporte alors nos mes; Tout le bien du monde est nous, Tous les honneurs, toutes les femmes. Quand je suis seul, je fais au plus brave un dfi; Je m'carte, je vais dtrner le sophi; On m'lit roi, mon peuple m'aime; Les diadmes vont sur ma tte pleuvant: Quelque accident fait-il que je rentre en moi-mme, Je suis Gros-Jean comme devant.
731 - Le second, de diviser chacune des difficults que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux rsoudre. Le troisime, de conduire par ordre mes penses, en commenant par les objets les plus simples et les plus, aiss connatre, pour monter peu peu comme par degrs jusques la connaissance des plus composs, et supposant mme de l'ordre entre ceux qui ne se prcdent point naturellement les uns les autres.
146 - ... obissance ; plus sensible au souvenir des bienfaits qu' celui des outrages, il ne se rebute pas par les mauvais traitements, il les subit, les oublie, ou ne s'en souvient que pour s'attacher davantage ; loin de s'irriter ou de fuir, il s'expose de lui-mme de nouvelles preuves, il lche cette main, instrument de douleur, qui vient de le frapper, il ne lui oppose que la plainte, et la dsarme enfin par la patience et la soumission.
278 - ... aprs l'erreur de ceux qui nient Dieu , laquelle je pense avoir ci-dessus assez rfute , il n'y en a point qui loigne plutt les esprits faibles du droit chemin de la vertu que d'imaginer que l'me des btes soit de mme nature que la ntre, et que par consquent nous n'avons rien craindre ni esprer aprs cette vie, non plus que les mouches et les fourmis...
389 - REVUE ARCHÉOLOGIQUE, ou Recueil de documents et de mmoires relatifs l'tude des monuments ; la numismatique et la philologie de l'antiquit et du moyen ge. Publie par les principaux archologues franais et trangers.
452 - HISTOIRE du droit criminel des peuples modernes considr dans ses rapports avec les progrs de la civilisation, depuis la chute de l'empire romain jusqu'au xix sicle; pour faire suite l'Histoire du droit criminel des peuples anciens.
146 - Le chien, indpendamment de la beaut de sa forme, de la vivacit, de la force, de la lgret, a par excellence toutes les qualits intrieures qui peuvent lui attirer les regards de l'homme. Un naturel ardent, colre, mme froce et sanguinaire, rend le chien sauvage redoutable tous les animaux, et cde, dans le chien domestique, aux sentiments les plus doux, au plaisir de s'attacher et au dsir de plaire ; il vient en rampant mettre aux pieds de son matre son courage, sa force,...
476 - L'empreinte de chaque espce est un type dont les principaux traits sont gravs en caractres ineffaables et permanents jamais; mais toutes les touches accessoires varient, aucun individu ne ressemble parfaitement un autre, aucune espce n'existe sans un grand nombre de varits...
402 - Ou tel que d'Apollon le ministre terrible, Impatient du dieu dont le souffle invincible Agite tous ses sens, Le...
146 - ... le mme got pour faire le mal, le mme penchant la petite rapine ; comme eux ils savent couvrir leur marche, dissimuler leur dessein, pier les occasions, attendre, choisir, saisir l'instant de faire leur coup, se drober ensuite au chtiment, fuir et demeurer loigns jusqu' ce qu'on les rappelle.