Santolius Victorinus: J.-B. Santeul, ou La posie latine sous Louis XIV.

Dentu, 1855 - 418
0
Google ʡ .

 - 

.

-

283 - Imaginez-vous un homme simple, ingnu, crdule, badin, volage, un enfant en cheveux gris; mais permettez-lui de se recueillir, ou plutt de se livrer un gnie qui agit en lui, j'ose dire, sans qu'il y prenne part et comme son insu: quelle verve!
205 - Et de l'enfant prends les doigts, Les rchauffe ; et dans moi-mme Je dis, Pourquoi craindre tant ? Que peut-il ? c'est un enfant ; Ma couardise est extrme D'avoir eu le moindre effroi. Que serait-ce si chez moi J'avais reu Polyphme? L'enfant, d'un air enjou, Ayant un peu secou Les pices de son armure Et sa blonde chevelure, Prend un trait, un trait vainqueur Qu'il me lance au fond du cur.
250 - Il tait d'un jaune livide, l'air presque toujours furieux, mais en tout temps si fier, si audacieux, qu'on avait peine s'accoutumer lui.
169 - ... que l'on m'et dclar la guerre chez eux. Vraisemblablement ce bon rgent est du nombre de ceux qui m'ont trs faussement attribu la traduction du Santolius pnitens-; et il s'est cru engag d'honneur me rendre injures pour injures.
258 - Il ne fut pas longtemps en tre clairci. Les vomissements et la fivre le prirent, et en deux fois vingt-quatre heures, le malheureux mourut dans des douleurs de damn...
283 - ... ce sont en lui comme deux mes qui ne se connaissent point, qui ne dpendent point l'une de l'autre, qui ont chacune leur tour, ou leurs fonctions toutes spares.
197 - Il faut le dire et le redire, ce n'est pas un besoin de nouveaut qui tourmente les esprits, c'est un besoin de vrit, et il est immense.
72 - Vaincu par ses voisins, rampant dans l'esclavage, Et l'ternel mpris des autres nations : Le fils de Dieu, Dieu mme, oubliant sa puissance. Se fait concitoyen de ce peuple odieux; Dans les flancs d'une Juive il vient prendre naissance; Il rampe sous sa mre , il souffre sous ses yeux Les infirmits de l'enfance.
194 - Ne craignez donc point, monsieur, que je vous fasse un procs sur votre livre; je n'ai au contraire que des actions de grces vous rendre; et sachant que vous avez dans le fond autant d'estime pour la vrit que de mpris pour les fables en elles-mmes, j'ose dire que vous ne regardez, non plus que moi, toutes ces expressions tires de l'ancienne posie que...
258 - Duc le mettait de toutes ses parties, en un mot, princes et princesses, c'tait de toute la maison de Cond qui l'aimait le mieux, et des assauts continuels avec lui de pices d'esprit en prose et en vers, et de toutes sortes d'amusements, de badinages et de plaisanteries, et il y avait bien des annes que cela durait.