Lettres de Madame de Svign: de sa famille, et de ses amis. Édition orne de vingt-cinq portraits dessins par Devria, augmente de plusieurs lettres indites, des cent cinq lettres publies en 1814 par Klostermann, des notes et notices de Grouvelle, et des rflexions de l'abb de Vauxelles

 

 - 

.

-

120 - D'un double cadenas font fermer les boutiques ; Que, retir chez lui, le paisible marchand Va revoir ses billets et compter son argent; Que dans le march-neuf tout est calme et tranquille ; Les voleurs l'instant s'emparent de la ville. Le bois le plus funeste et le moins frquent Est, au prix de Paris, un lieu de sret.
353 - J'ai trop aim le monde, mais il me semble que je n'ai pas perdu le temps que j'ai pass m'en dtromper ; car il est certain que je prfre la vieillesse aux belles annes, par la grande tranquillit dont elle me laisse jouir. Mais je veux rpondre vos questions, Madame. Le voyage que madame de Louvois devait faire eu Bourgogne, est rompu ; elle est Choisy pour tout l'automne; M.
74 - C'est Madame. Mais l-bas, l-bas, un autre que je vois ? C'est Madame. Et ces forts? Elles sont Madame. Voil une plaine d'une grande longueur. Elle est Madame. Mais j'aperois un beau chteau. C'est Nicei, qui est Madame, une terre considrable, qui appartenait aux anciens comtes de ce nom.
89 - Madame, j'ai vu la plus belle chose qu'on puisse jamais imaginer ; c.'est un portrait de madame de Maintenon, fait par Mignard ; elle est habille en sainte Franoise romaine. Mignard l'a embellie ; mais c'est sans fadeur, sans incarnat, sans blanc, sans l'air de la jeunesse ; et sans toutes ces perfections, il nous fait voir un visage et une physionomie au-dessus de tout ce que l'on peut dire : des yeux anims, une grce parfaite, point d'atours, et avec tout cela aucun portrait ne tient devant...
75 - ... les poissons des rivires l'attendent au chteau? Voil, Madame, une petite description de la grandeur de Madame; car on ne l'appelle pas autrement dans ce pays ; et dans les villages, et partout o nous passons , ce sont des cris de vive Madame ! qu'il ne faut pas oublier. Mais cependant, au milieu d'un tel triomphe, il faut dire que Madame n'en est pas plus glorieuse ; elle est civile , elle est honnte, et l'on vit auprs d'elle dans une libert charmante ; pour moi, j'y ai mes coudes...
124 - Rhne si furieux, n'y rsiste pas ; nos critoires sont geles ; nos plumes ne sont plus conduites par nos doigts, qui sont transis ; nous ne respirons que de la neige ; nos montagnes sont charmantes dans leur excs d'horreur; je souhaite tous les jours un peintre pour bien reprsenter l'tendue de toutes ces pouvantables beauts. Voil o nous en sommes. Contez un peu cela notre duchesse de Chaulnes, qui nous croit dans des prairies, avec des parasols, nous promenant l'ombre des...
297 - Cette personne si tendre et si faible pour tout ce qu'elle aimait n'a trouv que du courage et de la religion quand elle a cru ne devoir songer qu' elle, et nous avons d remarquer de quelle utilit et de quelle importance il est de se remplir l'esprit de bonnes choses et de saintes lectures, pour lesquelles...
323 - Dans la confiance que j'ai dans l'amiti que vous avez toujours eue pour elle et dans les bonts dont vous m'avez honor, je vais prendre la libert de vous importuner d'un mauvais dtail trs-digne de mpris, mais qui est devenu considrable pour moi, en ce qu'on a entrepris de me faire passer pour fou, et qu'on a mme envoy de gros mmoires M. de Torcy sur une vision qui n'a jamais eu le moindre fondement. Je vais donc...
186 - J'attends, aujourd'hui, une compagnie qui ne vous dplairoit pas, ma trs-belle; c'est M. de Trville, qui vient lire, deux ou trois personnes, un ouvrage qu'il a compos; c'est un prcis des Pres, qu'on dit tre la plus belle chose qui ait jamais t. Cet ouvrage ne verra jamais le jour et ne sera lu que cette fois seulement de tout ce qui sera chez moi; je suis la seule indigne de l'entendre; c'est un secret que je vous confie au moins : . . . N'abusez pas, prince, de mon secret.
120 - Malheur donc celui qu'une affaire imprvue Engage un peu trop tard au dtour d'une rue ! Bientt quatre bandits lui serrant les cts, La bourse! ... Il faut se rendre; ou bien non, rsistez, Afin que votre mort, de tragique mmoire, Des massacres fameux aille grossir l'histoire.