صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني
[graphic][merged small][ocr errors][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed]

ESSAI
Historique et Statistique

SUR

L'AVRACHE

PAR

M. BOUDENT-GODELINIÈRE,
Secrétaire honoraire de la Société d'Archéologie d'Avranches.

[merged small][merged small][graphic][subsumed][merged small]

E. TOSTAIN, IMPRIMEUR-LIBRAIRE, ÉDITEUR.

[graphic][subsumed]
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

T E n'essaierai pas de dire ce qu'était l'Avraneste o chin lors de la conquête des Gaules par Jules dhe César (57 ans environ avant l'ère chrétienne), As pessoas quoique ce grand capitaine ait laissé sur cette guerre de savans Commentaires , parce qu'on y chercherait en vain des documens particuliers à notre contrée. Je parlerai moins encore des temps antérieurs, puisque l'histoire nous manque absolument à cet égard. L'invasion des Gaules par Jules César, dit un écrivain normand, est l'époque certaine la plus reculée de notre histoire particulière, et les écrits de cet illustre général en sont aussi •les plus anciens monumens.

Ami de la vérité , et persuadé que le premier mérite d'un historien est son respect pour elle, mes recherches n'auront d'autre but que de la découvrir et de la mettre en lumière , écartant soigneusement tout ce qui me paraitra s'en éloigner.

Lorsque Jules César , croyant la Gaule soumise , après avoir vaincu les Suisses, les Belges et les Allemands , vit toutà-coup se soulever les peuples de l'Armorique, il envoya ses lieutenans sur différens points pour arrêter, dès sa naissance, cette menaçante insurrection. Labienus se dirigea vers Trèves, pour empêcher les Allemands de passer le Rhin et pour surveiller les Belges. Crassus fut expédié vers la Gascogne , pour maintenir dans le devoir les peuples puissans de cette contrée, et Titurius-Sabinus, avec trois légions', marcha contre ceux d'Evreux, de Lisieux et de Coutances.

Le jeune Brutus (qui fut plus tard un des assassins de César, et qui était, dit-on, l'un de ses enfans naturels) eut le commandement de l'armée navale, avec ordre de se diriger vers la cité de Vannes, où était le siége de l'insurrection , et contre laquelle César marchait en personne avec le reste des troupes.

Voilà ce que nous disent les Commentaires de ce conquérant.

Au nombre des peuples qu'il eut à combattre dans cette circonstance, il nomme les Ossimiens , les Lexoviens, les Nannettes , les Ambiliates, les Morins, les Diablintres et les Ménapiens. Il parle aussi des Unelliens , des Venettes , des Rennois, des Curiosolites, des Calettes, etc., etc.; mais où sont, parmi tous ces peuples, ceux qui habitaient l’Avranchin?

Quelques historiens disent que c'étaient les Ambiliates. Fondé sur quoi ? je l'ignore. César ne donne, généralement parlant, aucun renseignement sur les contrées qu'habitaient

"Nix-huit à vingt mille hommes.

« السابقةمتابعة »