Histoire ancienne des Egyptiens, des Carthaginois, des Assyriens, des Babyloniens, des Medes et des Perses, des Macedoniens, des Grecs, 6

freres Estienne, 1752

 - 

.

-

701 - Grce, la soutenaient en quelque faon, et l'empchaient de tomber dans la dpendance de l'une ou de l'autre de ces rpubliques. Les Perses aperurent bientt cet tat de la Grce : ainsi tout le secret de leur politique tait d'entretenir ces jalousies et de fomenter ces divisions.
296 - Alexandre commanda qu'on le ft venir; et, aprs l'avoir long-temps considr, il lui dit : Ton air ne dment point ce qu'on dit de ton origine * ; mais je voudrais bien savoir avec quelle patience tu as port ta misre. Plaise aux dieux ,
63 - Comme les artifans , & les gens de marine , qui compofoient plus des deux tiers du peuple d'Athnes , ne contribuoient point de leur bien , & n'avoient qu' payer de leur perfonne , le poids des taxes tomboit uniquement fur les riches.
295 - d'oublier l'tat dans lequel , ou plutt pour lequel vous
699 - Philolas, et tant d'autres que l'histoire marque, empchrent que la libert ne dgnrt en licence. Des lois simplement crites, et en petit nombre, tenaient les peuples dans le devoir, et les faisaient concourir au bien commun du pays.
617 - Alexandre , ayant fait ouvrir le tombeau de Cyrus pour rendre aux cendres de ce conqurant des honneurs funbres, il n'y trouva qu'un vieux bouclier tout pourri , deux arcs la faon des Scythes...
84 - Grce , par sa nouvelle qualit d'amphictyon , s'arrta sagement , pour ne pas soulever contre lui tous les peuples de la Grce, en dcouvrant trop tt les vues d'ambition qu'il avait sur elle : mais, afin de ne pas laisser ses troupes s'nerver dans le repos , il tourna ses armes du ct de l'Illyrie.
704 - Mais cet empire formidable qu'il avait conquis ne dura pas plus longtemps que sa vie qui fut fort courte. A l'ge de trente-trois ans, au milieu des plus vastes desseins qu'un homme et jamais conus, et avec les plus justes esprances d'un heureux succs, il mourut sans avoir eu le loisir...
71 - Enfin, s'tant abouchs avec le roi de Macdoine, ils conviennent avec lui des conditions de la paix. Celui-ci, content de les avoir endormis par un projet de trait, en diffrait de jour en jour la ratification.
545 - Roi , pour donner d'abord de la terreur ces peuples qui n'avoieiit point encore prouv les armes des Macdoniens , ordonna qu'on mt le feu aux fortifications de cette place qu'il afligea dans les formes , & qu'on ft tout paier au fil de l'pe.