صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

722 HISTOIRE D'ALEXANDRE. Ainsi ce grand Conquérant, le plus renommé qui fut jamais, a été le dernier roi de la race. S'il fût demeure paisible dans la Macédoine, la grandeur de son Empire n'auroit pas tenté fes Capitaines , & il eût pu laisser à fes enfans le Roiaume de fes peres. Mais , parce qu'il avoit été trop puisfant, il fut cause de la perte de tous les liens: & voila le fruit glorieux de tant de conquêtes.

[merged small][ocr errors]

40

[ocr errors]

$. 11. Guerre sacrée. Suite de l'histoire de

Pbilippe. Il tâche en vain de s'empai

rer des Thermopyles.
$. III. Demosthene, à l'occasion de

l'entreprise de Philippe sur les Ther-
mopyles, harangue les Athéniens, o
les anime contre ce Prince, Il eft per
écouté. Olynthe , à la veille d'être af
faégée par Philippe, implore le fecours
dos Athénions. Demofthene tâche, par
ses harangues, de les tirer de leur af-
Soupissement. Ils n'envoient que de fois
bles secours. Philippe enfin for renk

mattre de la place,
$. IY. Philippe.se déclave pouz ceux de

Thébes contre les Phocéens , com

mence ainsi à prendre part à la guerra
Sacrée, 11 éndort les Athéniens par wie

fauffe paix et de fausses promesses,
malgré les remontrances de Demosthé-
ne. Il s'emparé des Thermopyles, ré

duit les Phocéens, termine la guerre
facrée. Il est admis dans le conseil
AmphiElyonique.

6.9
$. V. Philippe,

de retow on Macédoine
pouffe ses conquêtes dans l'Illyrie ,
In Thraće. Il projètre une ligue avec

les Thébains, les Merreniens, les

Argiens , pour attaquer enfemble lo
6. Péloponnée. Athénes s'étant déclarée

85

M

pour les Lacédémoniens, rompa rette
ligue. Il fait de nouvelles tentatives
sur l’Eubée : Phocion l'en chajse. Il
forme le siége de Périnthe e de Bg-
Lance. Les Athéniens, animés par les
harangues de Démothéme , envoient
du secours à ces deux villes fous la
conduite de Phocion, qui en fait lever

le siége à Philippë.
$. VI. Philippe , par ses intrigues ; vient

à bout de se faire nommer dans le
Conseil des Amphiclyons Généralisi-
me des Grecs. Il s'empare d'Elatée. Les
Athéniens & les Thébains allarmés par
la prise de cette ville , fe liguent contre
Philippe. Celui-ci fait des propositions
de paix , que Démofthéne fait rejetter.
La bataille se donne à Chéropée
& Philippe y remporte une célébre
victoire. Procès intenté À Démofthe-
ne par Eschine. Celui-ci eft condan-
, je retire en exil à Rhodes.

[ocr errors][ocr errors]

120

[ocr errors]

$. VII. Philippe , dans le Conseil des

Amphiłłyons, se fait déclarer Général
des Grecs contre les Perses , & fe pré-
pare à cette grande expédition. Troue
bles domestiques dans l'intérieur de
Sa maison. Il répudie Olympias, olie
épouse une autre femme. Il célèbre les

H h iij

proces de Cléopatre sa fille , avec de
xandre roi d'Epire, & eft tué au mi-
lieu de ces noces.

Iji

S. VIII. Faits of dits mémorables de

Philippe. Caractére de ce Prince of

bien en mal.

161

[ocr errors]
[ocr errors]

LIVRE QUINZIEME.

HISTOIRE

D'ALEXANDRE.

S.I.

die du temple d'Ephéfe ar-

rivé ce jour-même. Heureuses ix-

clinations de ce Princa Il a pour mat-

tre Aristote , qui lui inspire un goto

merveilleux pour les sciences

, Il domte

Bucéphale.

180

II. Alexandre , après la mort de

Philippe , monte fuori le trône, âgé de
vingt ans. Il soumet en réduit les
peuples voifins de la Macédoine qui
s'étoient révoltés. Il paffe en Gréce,
pour disiper la ligue qui s'y étoit for-
mée contre lui. il prend détruit
Thébes. Il pardonne aux Athéniens.
Il se fait nommer dans la Diere de
Corinthe, Généraliffime des Grecs

« السابقةمتابعة »