Histoire Des Origines Du Christianisme, 1

Michel Lvy frres, 1893
 

 - 

.

-

313 - En vrit, en vrit, je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vousmmes. 54 Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, a la vie ternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
359 - Que celui d'entre vous qui est sans pch lui jette la premire pierre 1 Jsus pera au cur l'hypocrisie, et du mme coup signa son arrt de mort.
92 - Que ta volont soit faite Sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui Notre pain de ce jour Pardonne-nous nos offenses, comme nous Pardonnons ceux qui nous ont offenss...
314 - C'est l'esprit qui vivifie : la chair ne sert de rien : Les paroles que je vous dis sont esprit et vie.
355 - Jrusalem, Jrusalem, qui tues les prophtes et lapides ceux qui ,te sont envoys, s'criait-il dans ses moments d'amertume, combien de fois j'ai essay de rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses petits sous ses ailes, et tu n'as pas voulu!
327 - Venez moi , vous tous qui tes chargs , et je vous soulagerai. Prenez mon joug sur vous , et apprenez de moi que je suis doux et humble de cur, et vous trouverez le repos de vos mes , car mon joug est doux, et mon fardeau lger.
313 - Car ma chair est vritablement une nourriture, et mon sang est vritablement un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui.
244 - Le jour o il pronona cette parole il fut vraiment fils de Dieu. Il dit pour la premire fois le mot sur lequel reposera l'difice de la religion ternelle. Il fonda le culte pur, sans date, sans patrie, celui que pratiqueront toutes les mes leves jusqu' la fin des temps.
402 - Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres comme je vous ai aims.
86 - Ne fais pas autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te ft toi-mme 2.