صور الصفحة
PDF
النشر الإلكتروني

Rois : assurez la félicité de son regne par la bonté de son cæur & par l'innocence de sa vie : que votre loi sainte soit écrite au fond de son ame & autour de son diadêine , pour lui en adoucir le poids : qu'il ne sente les soucis de la royauté, que par sa sensibilité aux miséres publiques , & que fa piété, plus encore que sa puissance & ses victoie res, falle tout son bonheur & le nôtre.

[merged small][graphic]

130

SERMON

POUR LE QUATRIEME DIMANCHE · DE CARÊME. Sur l'humanité des Grands envers le

peuple. Cùm sublevasset oculos Jesus , & vidiffet , quia multitudo maxima venit ad eum.

Jefus ayant levé les yeux & voyant una grande foule de peuple qui venoit à lui. Jean,6.5i

SIRE,', C e n'est pas la route puissance de

Jesus-Christ & la merveille des pains multipliés par sa seule parole , qui doit aujourdhui nous toucher & nous surprendre. Celui , par qui tout étoit fait, pouvoit tout sans doute sur des créatures qui sont son ouvrage ; & ce qui frappe le plus les sens dans ce prodige, n'est pas ce que je choisis au ourdhui pour nous consoler & nous instruire.

C'est son humanité envers les peuples. Il voit une multitude errante , & affamée aux pieds de la montagne, & ses entrailles se troublent ; & sa pitié se réveille ; & il ne peut refuser aux besoins de ces infortunés non seulement son secours, mais encore sa com. passion & sa tendresle ; Vidit turbam Martha mult am , & mifertus eft eis.

14.142 Par-tout il laisse échapper des traits d'humanité pour les peuples. A la vuë des malheurs qui menacent Jérusalem , il soulage sa douleur par sa pitié & par ses larmes.

Quand deux disciples veulent faire descendre le feu du Ciel sur une ville de Samarie , son humanité s'intéresse pour ce peuple contre leur zele; & il leur réproche d'ignorer encore l'esprit de douceur & de charité, dont ils vont être les ministres.

Si les Apôtres éloignent rudement une foule d'enfants qui s'empreslend autour de lui , la bonté s'offense qu'on veuille l'empêcher d'être accessible ; & plus un respect mal entendu éloignie de lui les foibles & les petits, plus fa cléa mence & son affabilité s'en rapproche.

Grande leçon d'humanité envers les peuples, que Jesus-Chrift donne au. jourdhui aus Princes & aux Grands. Ils ne sont grands que pour les autres hommes ; & ils ne jouillent proprement de leur grandeur , qu'autant qu'ils la rendent utile aux autres hommes.

C'est-à dire, l'humanité envers les peuples , eft le premier devoir des Grands ; & l'humanité envers les peu. ples, est l'usage le plus délicieux de la grandeur.

SIRE, T Outė puissance vient de Dies; & PASTIS.

I tout ce qui vient de Dieu , n'est établi que pour l'utilité des hommes. Les Grands seroient inutiles sur la terre , s'il ne s'y trouvoit des pauvres & des malheureux. Ils ne doivent leur élévacion qu'aux besoins publics ; & loin que les peuples soient faits pour eux , ils ne sont eux-mêmes tout ce qu'ils sont , que pour les peuples.

Quelle affreuse Providence, fi route la multitude des hommes n'étoit pla. cée sur la terre , que pour servir aux plaisirs d'un petit nombre d'heureux qui l'habitent, & qui souvent ne connoissent pas le Dieu qui les comble de bienfaits !

Si Dieu en éleve quelques-uns, c'est donc pour être l'appui & la ressource des autres. Il se décharge sur eux du foin des foibles & des petits : c'est par-là qu'ils entrent dans l'ordre des conseils de la Sagesse éternelle. Tout ce qu'il y a de réel dans leur grandeur , c'est l'usage qu'ils en doivent faire pour ceux qui souffrent ; c'est le seul trait de distinction que Dieu ait mis en eux : ils ne sont que les ministres de sa bonté & de la providence ; & ils perdent le droit & le titre qui les fait Grands ; dès qu'ils ne veulent l'être que pour eux-mêmes.

L'humanité envers les peuples est donc le premier devoir des Grands ? & l'humanité renferme l'affabilité, la protection , & les largelles.

Je dis l'affabilité. Qui , Sire, on peut dire que la fierté, qui d'ordinaire est le vice des Grands , ne devroit être que comme la triste ressource de la roture & de l'obscurité. Il paroîtroic. bien plus pardonnable à ceux qui naissent , pour ainsi dire , dans la bouë , de s'enfler, de se hausser, & de tâcher de se mettre par l'enflure secretre de l'orgueil, de niveau avec ceux au delsous desquels ils se trouvent li fort par la naissance. Rien ne révolte plus les

« السابقةمتابعة »