YouTube Gmail Drive »
  11 - 20 145 L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole....
" L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole au parterre. Mais, sitt que d'un trait de ses fatales mains. La Parque l'eut ray du nombre des humains. On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,... "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 159
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

Essais sur la Littrature Franaise, 1

Quintin Craufurd - 1815
...l'et ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse dipso ; L'aimable Comc4ie , avec lui terrasse , En vain d'un coup si rude espra revenir, Et sur ses brodequins n'osa plus se tenir. Le celbre Arnauld, dans une lettre Perrault, dit: t Les guerres entre...
-

Oeuvres, 1

Nicolas Boileau Despraux - 1821
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains. On reconnut le prix de sa muse clipse : L'aimable comdie,...thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique, Suis les pas de Sophocle2, et, seul de tant d'esprits, De Corneille vieilli sais consoler...
-

Oeuvres de Boileau-Despraux, 2

Nicolas Boileau Despraux - 1821
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir [b], Tel fut chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique,...
-

Oeuvres, 1

Nicolas Boileau Despraux - 1821
...des humains. Ou reconnut le prix de sa muse clipse : L'aimable comdie, avec lui terrasse, F,n vain d'un coup si rude espra revenir, Et. sur ses brodequins ne put plus se tenir '. Tel fut che/, nous le sort du thtre comique. Toi donc qui , t'levant sur la scne tragique, Suis les...
-

Oeuvres de Boileau-Despraux: ornes de douze figures d'aprs des dessins ...

Nicolas Boileau Despraux - 1875
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La l'arque l'eut ray du reste des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie, avec lui terrasse, En tain d'un coup si rude espra revenir, El sur ses brodequins ne put plus se tenir. L'poque de celle...
-

uvres compltes, revues, prcdes d'une nouvelle vie de Molire ..., 1

Jean Baptiste Poquelin de Molire - 1823
...sitt que d'un trait de ses fatales mains, La parque l'eut ray du nombre des bumains , On reconnut le prix de sa muse clipse : L'aimable comdie...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. On a reproch plus d'une fois l'Academie Franaise de n'avoir pas admis Molire au nombre de...
-

Oeuvres de Molire, 1

Molire - 1823
...sitt que d'un trait de ses fatales mains , La parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse : L'aimable comdie avec lui terrasse , En vain d'un coup si rude espe'ra revenir , Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Tel fut chez nous le sort du thtre...
-

Oeuvres

Nicolas Boileau-Despraux - 1823 - : 382
...elipsee. ' L'aimable Comdie, avec lui terrasse, En vam d'ua coup si rude espra revenir, Kt sur ses brodequins ne put plus se tenir. Tel fut chez nous le sort du thatre comique. Toi doue qui , i'levant sur la scne trafique, Suis les pas de Sophoele, et, seul...
-

La nouvelle abeille du Parnasse; ou, Choix de morceaux tirs de nos ...

Charles-Constant Le Tellier - 1824 - : 285
...tot que, d'un trait de ses fatales mains, La parque l'eut ray du nombre des humains , Ou reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie...ne put plus se tenir. Tel fut chez nous le sort du thatre comique. Toi donc qui , l'levant sur la scne tragique , Suis les pas de Sophocle, et seul,...
-

Oeuvres compltes de Boileau Despraux

Nicolas Boileau Despraux, Pierre Claude Franois Daunou - 1828 - : 438
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,...thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique, 1 Allusion au refus de spulture fait, par le cur de Saint-Eustache, aux restes...
-




  1. PDF