YouTube Gmail Drive »
  21 - 30 149 L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole....
" L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole au parterre. Mais, sitt que d'un trait de ses fatales mains. La Parque l'eut ray du nombre des humains. On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,... "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 159
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

Rhtorique et potique de Voltaire, appliques aux ouvrages des sicles de ...

Voltaire, Éloi Johanneau - 1828 - : 495
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Put plus est un peu rude l'oreille ; mais Boileau avait raison. Depuis 1673, anne dans laquelle...
-

Dictionnaire philosophique, 2

Voltaire - 1829
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Put plus est un peu rude l'oreille; mais Boileau avait raison. ' Euais, 1,25. H. Depuis 1673, anne...
-

Oeuvres: Collationnes sur les anciennes ditions et sur les manuscrits ...

Nicolas Boileua Despraux, Jacques Berriat-Saint-Prix - 1830
...mains,1 La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. 35 L'aimable comdie, avec lui terrasse, En vain d'un...sort du thtre comique. Toi donc qui, t'levant ^jur la scne tragique, 40 Suis les pas de Sophocle, et, seul de tant d'esprits, De Corneille vieilli...
-

Bibliothque Latine-Franaise, 100

1835
...La Parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix d sa muse clipse. L' aimable comdie , avec lui terrasse , En vain d'un coup...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. (Épiln c Rmeiae, i. 33.) embelli : il a pris aussi dans V 'Aulularia , ou la Cassette, quelques traits...
-

uvres

Nicolas Boileau-Despraux - 1836
...terrasse, Fn vain d'un coup si rnde espra reveuir, Et sur ses brodequins ne put pins se teuir. Tel fut chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui, l'levant sur la scene tragique , Suis les pas de Sophocle , et , seul de tant d'esprits , De Corneille...
-

uvres compltes, avec des notes par m. Berriat-Saint-Prix

Nicolas Boileau-Despraux - 1837
...mains,1 La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. 35 L'aimable comdie, avec lui terrasse, En vain d'un...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. 2 Tel fut chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique,...
-

(544 p.)

Voltaire - 1838
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. . Épure vu,v. 83. Put plus est un peu rude l'oreille; mais Boileau avait raison. Depuis 1678 ,...
-

Lyce: ou Cours de littrature ancienne et moderne

Jean-Franois de La Harpe - 1839
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du reste des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie, avec lui terrasse, En vain d'un coup si rud(; espra revenir , Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. L'poque de cette ptre fait...
-

Oeuvres compltes de Boileau Despreaux, precdes des oeuvres de Malherbe ...

Nicolas Boileau Despraux, Franois de Malherbe, Jean-Baptiste Rousseau, Jean-Augustin Amar Du Rivier - 1840 - : 720
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie...chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui , l'levant sur la scne tragique , Suis les pas de Sophocle, et seul de tant d'esprit s , De Corneille...
-

Oeuvres de Boileau

Nicolas Boileau Despraux - 1846 - : 594
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains , On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie...chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui, l'levant sur la scne tragique , Suis les pas de Sophocle, et, seul de tant d'esprits, De Corneille...
-




  1. PDF