YouTube Gmail Drive »
  51 - 60 151 L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole....
" L'autre, fougueux marquis, lui dclarant la guerre. Voulait venger la cour immole au parterre. Mais, sitt que d'un trait de ses fatales mains. La Parque l'eut ray du nombre des humains. On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,... "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 159
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

Oeuvres compltes de Boileau, 2

Nicolas Boileau Despraux - 1872
...sitt que d'un trait de ses fatales mains, La Parque l'et ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie...espra revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir.i Tel fut chez nous le sort du thtre comique. Toi donc qui, t' levant sur la scne tragique,...
-

Études sur la posie latine, 2

1875
...attach, Quam non adstricto percurrat pulpita socco*; et chez Boileau qu'aprs la mort de Molire L'aimable comdie avec lui terrasse En vain d'un...coup si rude espra revenir Et sur ses brodequins ne se put plus tenir*. La Bruyre a dit de certains vieillards, qui ne consentaient gure rien retrancher,...
-

Iphignie en Aulide, followed by Boileau's Eptre vii, ed., with vocabulary ...

Jean Racine - 1876
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'et ray du nombre des humains, - On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie,...thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique, Suis les pas de Sophocle, et, seul de tant d'esprits, De Corneille vieilli sais consoler...
-

Iconographie Moliresque, 1

P. L. Jacob - 1876 - : 392
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa Muse clipse : L'aimable Comdie,...tenir. Tel fut chez nous le sort du Thtre comique. 297. JEAN RACINE, membre de l'Acadmie franaise, n en 1639, mort en 1699. Edelinck, d'aprs...
-

Iconographie Moliresque, 1

P. L. Jacob - 1876 - : 392
...trait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa Muso clipse : L'aimable Comdie, avec lui terrasse,...Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Tel fut che nous le sort du Thtre comique. 297. JEAN RACINE, membre de l'Acadmie franaise, n en...
-

OEuvres potiques de N. Boileau suivies d'uvres en prose, pub, 1

Nicolas Bolleau-Despraux - 1876
...prix de sa muse clipse. L'aimable Comedie, avec luy terrasse, Envain d'un coup si rude espera revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Tel fut chez nous le sort du theatre comique. 26 Toy donc qui, t'levant sur la scene tragique, Suis les pas de Sophocle, et, seul...
-

A Manual of French Literature: Containing Selections from the Best French ...

Richard Adolf Ploetz - 1878 - : 780
...sitt que d'un trait de ses fatales mains, La Parque l'eut ray du nombre des bumains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable comdie,...brodequins ne put plus se tenir. Tel fut chez nous lo sort du thtre comique. Toi donc qui, t'levant sur la scne tragique, Suis les pas de Sophocle,...
-

uvres compltes de Voltaire: Dictionnaire philosophique. 1878-79

Voltaire - 1878
...sitt que d'un trait de ses fatales mains La l>arque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. l>ut plus est un peu rude l'oreille ; mais Boileau avait raison. Depuis 1673, anne dans laquelle...
-

uvres compltes, 17

Franois Marie Arouet de Voltaire - 1878
...sitt que d'un Irait de ses fatales mains La Parque l'eut ray du nombre des humains. On reconnut le prix de sa muse clipse. L'aimable Comdie,...revenir, Et sur ses brodequins ne put plus se tenir. Put plus est un peu rude l'oreille; mais Boileau avait raison. Depuis 1673, anne dans laquelle...
-

Textes classiques de la littrature franaise: extraits des grands crivains ...

Jacques Claude Demogeot - 1878 - : 249
...sitt que d'un trait de ses fatales mains, La Parque l'eut ray du nombre des humains, On reconnut le prix de sa muse clipse : L'aimable comdie,...terrasse, En vain d'un coup si rude espra revenir, 2. Molire tant mort en tat d excommunication, le cur de SaintEustache, sa paroisse, lui refusa...
-




  1. PDF