YouTube Gmail Drive »
 
" Ce phnomne extraordinaire s'est manifest en moi ds mon enfance ; c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien entreprendre : c'est elle qui s'est toujours oppose ... "
Dictionnaire historique d'ducation - 303
Jean Jacques Fillassier - 1818
-

Premires Mditations Potiques: La mort de Socrate

Alphonse de Lamartine - 1857 - : 390
...manifest en moi ds mon enfance : c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien...toujours oppose moi quand j'ai voulu me mler de affaires de la rpublique, et elle s'y est oppose fort propos car sachez bien qu'il ya longtemps...
-

Premires mditations potiques: La mort de Socrate

Alphonse de Lamartine - 1860 - : 390
...manifest en moi ds mon enfance : c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu , car jamais elle ne m'exhorte rien...rpublique, et elle s'y est oppose fort propos : car sachez bien qu'il ya longtemps que je ne serais plus en vie , si je m'tais ml des affaires publiques...
-

uvres compltes de Lamartine: La mort de Socrate. Le dernier chant du ...

Alphonse de Lamartine - 1860
...manifest en moi ds mon enfance ; c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien...rpublique, et elle s'y est oppose fort propos ; car sachez bien qu'il ya longtemps que je ne serais plus en vie si je m'tais ml des affaires publiques...
-

Revue d'Alsace, 15

1864
...moi ds mon enfante ; c'est comme une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu , car jamais elle ne m'exhorte rien entreprendre. C'est elle qui m'a toujours arrt , chaque fois que j'ai voulu me mler des affaires publiques , et son opposition...
-

Dieu dans l'histoire

Christian Karl Josias Freiherr von Bunsen - 1868 - : 524
...manifest en moi ds mon enfance; c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien entreprendre; c'est elle qui s'est oppose moi, quand j'ai voulu me mler des affaires de la rpublique, et elle s'y est oppose...
-

uvres compltes de Platon, pub. sous la direction de m. Émile Saisset ...

Plato - 1869
...ds mon enfance ; c'est une voix qui ne se fait entendre que lorsqu'elle veut me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien...et elle s'y est oppose fort propos; car il ya bien longtemps, croyez-le bien, Athniens, que je ne serais plus en vie si je m'tais ml des...
-

Sances et travaux de l'Acadmie des sciences morales et ..., 101

Acadmie des sciences morales et politiques (France) - 1874
...tromper. D'ailleurs il croyait avoir une autre mission. La voix divine, dit-il dans son Apo logic, s'est toujours oppose moi quand j'ai voulu ...et elle s'y est oppose fort propos ; car, sachez bien qu'il ya loug temps que je ne serais plus en vie, si je m'tais ml des affaires...
-

La philosophie de Socrate, 2

Alfred Fouille - 1874 - : 567
...depuis mon enfance; c'est une voix, qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu; car jamais elle ne m'exhorte rien...elle qui s'est toujours oppose moi quand j'ai ' Dans le Gorgias, Socrate explique par des raisons logiques pourquoi il s'est abstenu de se mler...
-

Premires mditations potiques: avec commentaires : La mort de Socrate

Alphonse de Lamartine - 1891 - : 270
...manifest en moi ds mou enfance : c'est une voix qui ne se fait entendre que pour me dtourner de ce que j'ai rsolu, car jamais elle ne m'exhorte rien...rpublique, et elle s'y est oppose fort propos; car sachez bien qu'il ya longtemps que je ne serais plus en vie, si je m'tais ml des affaires publiques,...
-

uvres compltes de Ch. Rollin: Histoire ancienne

Charles Rollin - 1817
...mon enfance : c'est une voix qui ne se fait entendre que lorsqu'elle veut me dtourner de ce que j'ai rsolu ; car jamais elle ne m'exhorte ...propos , car il ya long-temps que je ne serois plus envie , si je m'tois ml des affaires d' tat , et je n'aurois rien avanc ni pour vous ni...
-




  1. PDF