YouTube Gmail Drive »
  21 - 30 192 Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse....
" Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 210
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

Oeuvres, 2

Nicolas Boileau Despraux - 1775
...POÉTIQUE. CHANT III. JL L n'eft point de Serpent , ni de Monftre odieux , Qui par l'art imit ne puifl plaire aux yeux. D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. REMARQUES. VERS r. // n'efl point de Serpent , Sic. ] Cette cotnparaifon eft emprunte 'Ariftote...
-

Oeuvres de M. de Voltaire: Questions sur l'Encyclopdie, par des amateurs

Voltaire - 1775
...puife ces beaux vers. Il n'eft point de ferpent ni de moudre odieux , Qui par l'art imit ne puiffe plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat , l'artifice...agrable , Du plus affreux objet fait un objet aimable : Ainfi ,.pour nous charmer , la tragdie en pleurs , D'Oedipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-

Journal littraire, 23

1776
...indtermin, fur- tout dans l'imitation, o le ..principal plaifir confife reconnotre le fujet imit; D'un pinceau dlicat l'artifice agrable, Du plus affreux objet fait un objet aimable. Soit. Art. Fot. Chaut III. vers 3. 4. La raifon en eft que le plaifir confifte dans l'exercice modr...
-

Histoire universelle des thtres de toutes les nations, depuis Thespis ...

Desfontaines (M., Guillaume Franois Fouques Deshayes), Testu, -- Lefuel de Mricourt - 1779
...cependant eft un des perfonnages tragiques qui nous charment le plus , parce que , comme dit Boileau , D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet , fait un objet aimable. D'aprs cette magie que Racine a emprunte d'Euripide dans plufieurs endroits de fes Pices , quelle...
-

Oeuvres compltes de Voltaire, 37

Voltaire - 1784
...puif ces beaux vers : II n'eft point de ferpent ni de monftre odieux, Qui par l'art imit ne puilFe plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable, Du plus affreux objet fait un objet aimable; Ainfi, pour nous charmer , la tragdie en pleurs, D'Occup tout fanglant fit parler les douleurs....
-

uvres compltes de Voltaire, 48

Voltaire, Jean-Antoine-Nicolas de Caritat marquis de Condorcet, Jacques Joseph Marie Decroix - 1785
...puif ces beaux vers: II n'eft point de ferpent ni de monftre odieux Qui par l'art imit ne puifle plaire aux yeux. D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable , Du plus affreux objet fait un objet aimable : Ainfi , pour nous charmer , la tragdie en pleurs D'Oedipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-

uvres compltes de Voltaire, 35

Voltaire - 1785
...puif ces beaux vers : II n'eft point de ferpent ni de monflre odieux , Qui par l'art imit ne puifle plaire aux yeux; D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable, Du plus affreux objet fait un objet aimable : Ainfi, pour nous charmer, la tragdie en pleurs, D'Oedipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-

Thtre des grecs, 3

Pierre Brumoy - 1786
...ÎOÉT. ch. j. Il n'eft point de ferpent , ni de monftre odieux , Qui, par l'art imit , ne puifle plaire aux yeux : D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable , Du plus affreux objet fait un objet aimable ! Ainfi , pour nous charmer , la tragdie en pleurs D'QEdipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-

Oeuvres compltes de Voltaire..

Voltaire - 1785
...puif ces beaux vers : Il n'eft point de ferpent ni de monflre odieux , Qui par l'art imit ne puifle plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat l'artifice agrable, Du plus affreux objet fait un objet aimablei Ainfi, pour nous charmer, la tragdie en pleurs, D'Oedipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-

Le thtre des Grecs, par le r.p. Brumoy

Grecs - 1786
...ÏOÉT. ch. i. Il n'eft point de ferpent , ni de monftre odieux , Qui , par l'art imit , ne piaffe plaire aux yeux : D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable , Du plus affreux objet fait un objet aimable ! Ainfi, pour nous charmer, la tragdie en pleurs D'CEdipe tout fanglant fit parler les douleurs....
-




  1. PDF