YouTube Gmail Drive »
  71 - 80 178 Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse....
" Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 210
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

Cours analytique de littrature gnerale: tel qu'il a t profess ..., 1

Npomucne-Louis Lemercier - 1817
...que le dgot et l'horreur: au contraire , si leur reprsentation n'est que mensongre , II n'est point de serpent, ni de monstre odieux, Qui par l'art imit ne puisse plaire aux yeux. Rappelons nous quelle sensation dsagrable et gnante se mle la surprise dont nous frappent...
-

Oeuvres de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, 5

Pierre Corneille, Thomas Corneille, Voltaire, Jean Racine, Charles Palissot de Montenoy, Gabriel-Henri Gaillard, Scudry (Georges, M. de), Fontenelle (Bernard Le Bovier, M. de), Jean Michel Moreau - 1817
...a Ils le suivront de prs , et j'ai tout prpar Pour runir bientt ce que j'ai spar. in n'est point de serpent, ni de monstre odieux: , Qui , par l'art imit , ne paisse plaire aux yenx. Il faut bien que cela soit ainsi ,' puisque le public coute encore, non sans...
-

The complete coiffeur: or, An essay on the art of adorning natural, and of ...

John B. M. D. Lafoy, Samuel Woodworth - 1817
...mon Nom ! CHAPITRE IV. Des Cheveux. MALGRÉ que FHorace Franais prtende, dans sa Poetique, Qu'il n'est point de Serpent ni de monstre odieux Qui, par l'art imit, ne puissent plaire aux yeux : Cependant, je crains fort de ne pouvoir rendre agrable aux regards de...
-

Nouvelle encyclopdie potique: ou, Choix de posies dans tous les ..., 1

Capelle (M., Pierre Adolphe) - 1818
...nais il les supprima pour ne pas dplaire messienrs de l'Acadmie Francaise. CHANT TROISIÈME. JL n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui...objet aimable. Ainsi , pour nous charmer, la Tragdie eu pleurs U'QEdipe tout sanglant (i) fit parler les douleurs , D'Oreste parricide exprima les alarmes...
-

Lettres normandes, ou Correspondance politique et littraire, 5-6

Lon Thiess, Eugne Amde Balland - 1819
...rendre la peinture agrable. Boileau ne songeait certes pas l'envie quand il a dit : Il n'est pas de serpent ni de monstre odieux Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux. iRjouissez-vous , bienheureux dilettanti, pmezvous d'aise , pleurez de tendresse . car l'enthousiasme...
-

Le thtre des Grecs, 1

Pierre Brumoy - 1820
...sont tracs par une main halle , et voil pourquoi Boileau a si bien dit d'aprs Aristote : II n'est point de serpent ni de monstre odieux, Qui,...charmer , la tragdie en pleurs D'OEdipe tout sanglant lit parler les douleurs , D'Oreste parricide exprima les alarmes, Et, pour nous divertir, nous arracha...
-

Oeuvres de Boileau-Despraux, 2

Nicolas Boileau Despraux - 1821
...pique. (Éloye de La Fontaine, en tte de ses uvres choisies, in-i6, 1782, page 26.) CHANT III. Il n'est point de serpent, ni de monstre odieux, Qui , par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux [a] : D'un pinceau dlicat l'artifice agrable [a] Ce principe, susceptible de restrictions comme...
-

Oeuvres compltes de Voltaire, 2

Voltaire - 1821
...charme des beaux vers, pourraient nous faire une sorte de plaisir dont nous ne nous doutons pas. Il n'est point de serpent, ni de monstre odieux, Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux. Biensances et units. Du moins que l'on me dise pourquoi il est permis DO* hros et nos hrones...
-

Oeuvres de Boileau-Despraux: ornes de douze figures d'aprs des dessins ...

Nicolas Boileau Despraux - 1875
...se fait graver au-devant du recueil, Couronn de lauriers par la mnin de Nanteuil . CHANT III IL n'est point de serpent ni de monstre odieux, Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux8: D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. Ainsi,...
-

Rpertoire du Thtre franais ...

1822
...charme des beaux vers, pourraient nous faire une sorte de plaisir dont nous ne nous doutons pas. Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux. Du moins, que l'on me dise pourquoi il est permis nos hros et nos hrones de thtre de...
-




  1. PDF