YouTube Gmail Drive »
  91 - 100 125 Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse....
" Il n'est point de serpent , ni de monstre odieux , Qui, par l'art imit , ne puisse plaire aux yeux ; D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. "
Mlanges littraires, politiques et philosophiques - 210
Louis de Bonald - 1840 - : 607
-

uvres de J. Delille: L'Énide [de Virgile

Jacques Delille, John Milton, Virgil - 1824
...rappeler les vers de Boileau : II n'est point de serpent ni de monstre odienx Qui, par l'art imite, ne puisse plaire aux yeux: D'un pinceau dlicat l'artifice...agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable. Art ;joe'(., ch. in. Aimable, n'est srement point le mot propre : un objet affreux, peint avec vrit,...
-

Revue des deux mondes, 121; 229

Franois Buloz, Charles Buloz, Ferdinand Brunetire, Francis Charmes, Ren Doumic, Andr Chaumeix - 1894
...l'ancienne composition, du balancement des lignes, les canons de la beaut, et persuad Qu'il n'est pas Je serpent ni de monstre odieux Qui par l'art imit ne puisse plaire aux yeux, attirail utilitaire, c'est--dire des vues de locomotives et de marteaux-pilons, des runions d'habits...
-

Margins of Philosophy

Jacques Derrida - 1982 - : 330
...odieux / Qui par 1'art imite, ne puisse plaire aux yeux: / D'un pinceau delicat 1'artifice agreable / Du plus affreux objet fait un objet aimable. / Ainsi pour nous charmer, la Tragedie en pleurs / D'Oedipe tout sanglant fit parler des douleurs / D'Oreste parricide exprima les...
-

Tradition und Neubeginn: Lessings Orientierung an der europäischen Tradition

Henk de Wild - 1986 - : 321
...Monstre odieux, Qui par l'art imite ne puisse plaire aux yeux. D'un pinceau delicat l'artifice agreable Du plus affreux objet fait un objet aimable. Ainsi, pour nous charmer, la Tragedie en pleurs D'Ocdipc tout sanglant fit parler les douleurs, D'Oreste parricide exprima les alarmcs,...
-

L'Esprit et la lettre: mlanges offerts Jules Brody

Jules Brody - 1991 - : 234
...charme de maint songe Par leur bel art invent, Sous les habits du mensonge Nous offre la vrit.11 D'un pinceau dlicat l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un objet aimable.12 La contradiction existant entre le got du public pour ce que Pascal appelle l'agrable,...
-

Genres littraires en Inde

Nalini Balbir - 1994 - : 426
...L'Art Potique, qui clbre les mrites de la tragdie (/ de la comdie) et de l'pope: "II n'est point de serpent ni de monstre odieux "Qui, par l'art imit, ne puisse plaire aux yeux." Comme beaucoup de thoriciens, Boileau constate l'existence, embarrassante, de genres multiples: sonnets,...
-

Texte(s) et intertexte(s)

Éric Le Calvez, Marie-Claude Canova-Green - 1997 - : 294
...mais il faut se tromper honntement)2*. 18. Voir Boileau, Art potique, chant III, vers 1-2 : II n'est point de Serpent, ni de Monstre odieux, Qui par l'art imit ne puisse plaire aux yeux , uvres compltes, Gallimard, Bibliothque de la Pliade, 1966, p. 169 (note de l'd.). 19....
-

Francis Ponge

Franc Schuerewegen - 1997 - : 125
...et la fable. Dans le dossier prparatoire du texte . Ponge cite L'Art potique t"Il n'est pas de serpent ni de monstre odieux/ Qui par l'art imit ne puisse plaire aux yeux") pour tenter de dfinir la particularit des monstres finiens. avant de corriger l'adjectif "odieux"...
-

Horizont-Verschiebungen: interkulturelles Verstehen und Heterogenität in der ...

Karsten Garscha - 1998 - : 560
...gar nicht zu vermeiden ist, so soll es gefällig gestaltet werden - in Boileaus klassischen Versen: D n'est point de Serpent, ni de Monstre odieux, Qui par l'art imit ne puisse plaire aux yeux. (1966 111:169, v. 1-2) Damit befindet sich die Literarästhetik der Klassik in einem fundamentalen...
-

Registres, n 4/nov. 1999

1999 - : 175
...monstre le plus laid, objet de beaux discours, resplendit de beaut. Boileau le disait mieux : Il n'est point de serpent ni de monstre odieux. Qui,...l'artifice agrable Du plus affreux objet fait un sujet aimable. (L'Art potique, chant III) A l'inverse, la laideur authentique relve de ce qui...
-




  1. PDF